Se connecter
Chargement ...

Groupement de coopération sanitaire entre l’Hôpital d’Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l’AP-HP

Publié le
Mercredi 27 Juin 2012 à 10:53

 

20 Juin 2012 

 

 

Le Groupement de coopération sanitaire (GCS) de moyens conclu entre l’Hôpital d’Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) a été approuvé par arrêté du Directeur général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Ile-de-France le 2 mai 2012.

Ce GCS est le premier en France mettant en place une coopération entre un hôpital militaire et un hôpital civil.

La mise en place de ce GCS intervient dans un contexte de transformation profonde, aussi bien du Service de Santé des Armées que de l’AP-HP. Il symbolise la volonté d’ouverture et de participation à l’offre de soins régionale des hôpitaux militaires. Il permet, par la mise à disposition des moyens dont ils disposent, d’optimiser leur emploi dans une logique de complémentarité. Il contribue également au maintien des compétences de ses praticiens dans le cadre de la mission de soutien des forces.  Il permet également à l’AP-HP d’optimiser son offre de soins au centre de Paris.

La mise en place de cette coopération a été facilitée par la proximité géographique des deux établissements, situés de part et d’autre du boulevard Port-Royal, et par la complémentarité de l’offre de soins de ces deux hôpitaux.

Le Médecin Général Inspecteur Jean-Marc Debonne, médecin-chef de l’Hôpital d’Instruction des Armées Val-de-Grâce nous explique : « Le groupement de coopération sanitaire permet de collaborer avec notre plus proche voisin l’hôpital Cochin, et de faire en sorte que nos équipes se rencontrent dans le but d’améliorer la qualité des soins et le parcours des patients dans le territoire de santé. Le GCS est aussi un outil au service d’une meilleure organisation. Grâce à la concertation, nous pouvons utiliser au mieux les ressources allouées et réfléchir ensemble à ce que pourrait être un projet médical partagé, dans certaines spécialités. »

Plusieurs disciplines sont actuellement concernées : la médecine interne, l’urologie, la cardiologie vasculaire interventionnelle, la médecine nucléaire, la chirurgie vasculaire, la gastro-entérologie, la cancérologie, l’éducation thérapeutique ou encore la radiothérapie métabolique. Une coordination biomédicale sera également mise en œuvre concernant les choix des équipements afin d’optimiser les investissements. Des collaborations dans d’autres domaines pourront être appelées à voir le jour.

 Ce GCS répond à un triple objectif.

Il vise en premier lieu à  coordonner le parcours de soins sur le centre de Paris de façon à mieux répondre aux besoins et attentes de la population, et à faciliter l’accès aux soins.

Dans un contexte budgétaire contraint, il s’inscrit également dans une logique d’optimisation des ressources  et de mutualisation des équipements lourds.

Enfin, il permet de créer des synergies entre les équipes médicales par la mise en commun de savoir-faire et d’échanges de bonnes pratiques aussi bien dans le domaine clinique que dans celui de la recherche ou de l’enseignement.

Ce GCS est une première étape vers une collaboration plus étroite entre l’HIA Val-de-Grâce et le GH Cochin-Broca-Hôtel-Dieu, avec par exemple la perspective d’accueillir temporairement au Val-de-Grâce, début 2013 et pour un an, le service de pneumologie de l’Hôtel-Dieu dans l’attente de sa relocalisation sur l’hôpital Cochin.

Le rapprochement des deux établissements vise à assurer conjointement les missions de soins, d’enseignement et de recherche du service public, mais aussi de contribuer, directement et indirectement, à la mission de soutien des forces du Service de santé des Armées.

Pour Mireille Faugère, Directrice Générale de l’AP-HP « Nos deux institutions publiques peuvent être fières d’innover et d’avoir saisi cette opportunité de constitution d’un groupement de coopération sanitaire. Ce partenariat extrêmement professionnel est le résultat d’un long travail pour bien se comprendre et évaluer les besoins au service des patients, dans le respect de nos valeurs respectives. Ce que nous avons réalisé est très stimulant pour les équipes. »

 

 

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 4 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 9 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 11 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 12 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 12 heures
a rejoint le réseau FONDATION ILDYS
 
il y a 12 heures
vient de créer un nouveau réseau FONDATION ILDYS
 
il y a 13 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 13 heures
a créé un nouveau document dans Secrétaire médicale - RÉSEAU SOCIAL PUBLIC
 
il y a 13 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 14 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 15 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau CH Andrée Rosemon
 
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux