Se connecter
Chargement ...

L’AP-HP engage une stratégie globale d’amélioration des urgences

Publié le
Jeudi 03 Juillet 2014 à 11:27

10 Juin 2014

Communiqué de presse

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris engage aujourd’hui une « Stratégie globale d’amélioration des Urgences », qui sera l’un des axes forts de son plan stratégique 2015-2019.

Le 4 juin dernier, la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, fixait les orientations nationales de ce qui constitue « la quintessence du service public hospitalier ».

La stratégie de l’AP-HP s’inscrit résolument dans la démarche nationale d’amélioration des urgences. Elle tient compte des enseignements des dernières années et notamment du rapport réalisé par le Conseil national de l’urgence hospitalière en septembre 2013 sur l’aval des urgences, du bilan réalisé sur la période hivernale 2013 – 2014, qui a donné lieu à un suivi particulier, pour mesurer les effets de la transformation de l’Hôtel-Dieu.

Le temps d’attente aux urgences est devenu le symbole du problème récurrent de l’encombrement des services d’accueil des urgences (SAU). Ce paramètre sensible focalise la perception négative que le public a aujourd’hui des SAU. Elle s’accompagne d’un sentiment de remise en question y compris dans les CHU de la sécurité et de la qualité des soins qui sont dispensés en urgence. Le « ras-le-bol » souvent affiché des professionnels qui paraissent débordés par cet afflux de patients concourt à cette impression négative. Le service public hospitalier est ainsi au minimum taxé d’impuissance voire d’incompétence à résoudre un tel problème. La gestion des flux très importants de patients génère des délais d’attente trop élevés, à tel point qu’une proportion non négligeable des patients quitte le SAU sans avis médical.

Pourtant, le besoin de soins d’urgence n’a jamais été aussi fort et aussi justifié. La permanence des soins ambulatoires et l’organisation des soins non programmés ne sont pas optimales et retentissent souvent par défaut sur l’accueil des urgences qu’elles pénalisent. Plus que jamais l’accès à des soins de qualité et à des prises en charge spécialisées (syndrome coronarien, AVC) synonymes de bons résultats est reconnu et demandé par le public. En même temps la proximité des soins en urgence est un défi pour la société : elle repose sur un maillage territorial alors que la logique médicale prône le regroupement des plateaux techniques. Enfin, dans le contexte d’une crise économique sans précédent, l’accès aux soins, notamment des plus vulnérables, s’il devient de plus en plus difficile, y compris en urgence, risquerait ainsi de remettre en question un des principes fondateurs du système de soins en France.

L’hiver 2012-2013 a vu la mise en tension de nombreux services d’urgence dans toute la France y compris à Paris. La mobilisation des médecins urgentistes et leur menace de grève en octobre 2013 ont conduit, pour l’hiver 2013-2014, à une réaction institutionnelle du Ministère de la Santé. Pour la première fois au plan national, des actions fortes ont été engagées pour améliorer la gestion de l’aval des urgences, et détecter les SAU sous tension. Ces dispositions associées à un climat hivernal clément et une minoration conjoncturelle des épidémies saisonnières ont permis d’éviter une grande partie des tensions observées l’hiver précédent. Cependant, ceci ne s’est pas traduit par une diminution significative et observable par tous du temps d’attente aux urgences.

C’est fort de ces constats que l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris a élaboré une stratégie pour ses urgences, dont les grandes lignes sont rendues publiques et dont la mise en œuvre sera précisée avant l’hiver 2014 – 2015.

Cette stratégie repose sur :

1/ un changement de doctrine pour l’AP-HP, qui prend acte de l’importance croissante des urgences dans le quotidien de santé des Franciliens ;

2/ 7 engagements qui visent à transformer l’accueil aux urgences et dont l’effectivité sera mesurée périodiquement ;

3/ 40 mesures concrètes qui sont engagées pour certaines dès maintenant, pour d’autres à l’hiver 2014-2015 et dans la durée du plan stratégique à 5 ans de l’AP-HP, pour améliorer la qualité du service rendu aux patients ;

4/ une place particulière pour l’Hôtel-Dieu, que l’AP-HP précise aujourd’hui.

Sa mise en œuvre fera l’objet d’une communication annuelle, au printemps.

 

Réseau Pro Santé, Réseau social professionnel dédié aux professionnels de la santé, médical, paramédical et administratif. Recrutement : offres d'emploi et de poste, de stage, de formation, de remplacement, de cession, en exercice libéral et humanitaires. Création et adhésion à des réseaux publics ou privés de tous types. Rubrique Médicapedia et santé publique. Partenaire officiel de la FHF (Fédération Hospitalière de France). Vous êtes médecin, soignant ou administratif : rejoignez vos confrères!   http://reseauprosante.fr/

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 17 heures
a rejoint le réseau CH de Die Drôme Rhône-Alpes
 
il y a 19 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 2 jours
a créé un nouveau document
 
il y a 2 jours
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau AP-HP Hôpital Beaujon.
 
il y a 5 mois
a publié un nouvel article : Le match de Bonaldi dans What's Up Doc ?
 
a rejoint le réseau Clinique Pasteur Toulouse
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux