Se connecter
Chargement ...

Ouverture du nouveau centre de traitement des brûlés « adulte » de l’AP-HP à l’hôpital Saint-Louis

Publié le
Mardi 26 Juin 2012 à 17:08

 

07 Juin 2012 

 

 

Le nouveau centre de traitement des brûlés « adulte» de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris a ouvert ses portes le 6 juin 2012 à l’hôpital Saint-Louis. L’AP-HP a mené à bien le regroupement sur un seul site de toute son activité, très spécialisée, de prise en charge des brûlés adultes pour plus de cohérence et une meilleure qualité de prise en charge.

L’AP-HP a ainsi souhaité constituer, au sein des hôpitaux universitaires Saint-Louis, Lariboisière, Fernand Widal, un seul centre référent dans la prise en charge des brûlés adultes. L’objectif est de faciliter la permanence des soins, de renforcer l’attractivité des métiers médicaux dans ce secteur hyperspécialisé et d’améliorer le niveau de recherche dans ce domaine. L’ouverture du bâtiment de Saint-Louis constitue une nouvelle étape dans la démarche qui avait vu le regroupement en août 2010 sur le site de Cochin des équipes de Saint-Antoine et de Cochin, dans l’attente de l’achèvement des travaux. Grâce à l’excellence de ses équipes de recherche sur la peau et la réanimation, le site de Saint-Louis offre un environnement approprié à son développement.

La responsabilité chirurgicale du Centre de Traitement des Brûlés « adulte » de l’AP-HP est assurée par le Pr Maurice Mimoun et la responsabilité d’anesthésie-réanimation par le Pr Alexandre Mebazaa. Avec le soutien de l’UFR de médecine de l’université Paris 7 et son Doyen, M. le Pr Benoît Schlemmer, la dimension universitaire du centre de traitement des brûlés demeure fondamentale.

Doté d’équipements de très haute technicité, ce nouveau bâtiment de 4 660 m2 abrite le centre de traitement des brûlés et le secteur des consultations. Y sont accueillis 24h/24 les brûlés, des plus graves aux plus légers, à partir de 15 ans. Leur prise en charge est assurée par des équipes pluridisciplinaires : médicales, chirurgicales, soignantes, auxquelles s’ajoutent 3 kinésithérapeutes, 2 psychologues, 1 diététicienne, 1 assistante sociale et le soutien d’associations de patients. La structure dispose de 20 lits de brûlés : 5 lits situés dans le service de chirurgie plastique et 15 lits dans le bâtiment des brûlés.

Le centre a été aménagé et ses effectifs déployés pour répondre aux exigences des différents décrets organisant les soins aux brûlés. Une attention toute particulière a été portée aux conditions de travail pour en diminuer la pénibilité. Le centre a été pensé dans une logique de « plasticité » pour permettre une adaptation à la grande variabilité de l’afflux des brûlés et de la gravité des situations. Toutes les chambres sont individuelles et équipées pour admettre des patients nécessitant de la réanimation et des soins chirurgicaux. Elles sont divisées en trois secteurs, autonomes pour prévenir l’infection nosocomiale : le secteur 1 accueille les brûlés les plus lourds, les secteurs 2 et 3 respectivement les moyens et petits brûlés.

 

 

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 5 heures
a rejoint le réseau CH de Die Drôme Rhône-Alpes
 
il y a 7 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 22 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau AP-HP Hôpital Beaujon.
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux