Se connecter
Chargement ...

Le SIRIC PACA – réunissant l’AP-HM et l’IPC – labellisé par l’INCa

Publié le
Dimanche 15 Juillet 2012 à 17:23

 

Communique De Presse

 

Le SIRIC PACA – réunissant l’AP-HM et l’IPC – labellisé par l’INCa

L’Institut Paoli-Calmettes et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille sélectionnés pour le label

SIRIC (SIte de Recherche Intégrée en Cancérologie) délivré par l’Institut National du Cancer (INCa).

 

Marseille, le 5 juillet 2012. Unissant leurs efforts pour optimiser la prise en charge des patients ainsi que la recherche en cancérologie, l’Institut Paoli-Calmettes (IPC) et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) ont répondu ensemble à l’appel à candidatures pour la labellisation de sites de recherche intégrée sur le cancer (SIRIC) lancé par l'Institut national du cancer (INCa). Et le SIRIC de Marseille fait partie des 8 sites de référence labellisés.

Coordonné par le Professeur Patrice Viens, Directeur général de l’IPC, le SIRIC de Marseille comprend quatre programmes intégrant toutes les étapes de la recherche, depuis la biologie fondamentale jusqu’aux questions socio-économiques. Chacun d’entre eux est centré sur une pathologie (glioblastomes, hémopathies malignes, cancers du sein et du pancréas).

Le SIRIC sera hébergé par le GCS ‘Pôle régional de référence en cancérologie de PACA-Ouest’ qui regroupe les activités de l’IPC et de l’AP-HM en cancérologie. Le SIRIC associe également l’INSERM, le CNRS et Aix-Marseille Université (AMU).

Cette labellisation confirme le rôle majeur des deux grands acteurs de la prise en charge et de la recherche intégrée, du fondamental à la clinique, en cancérologie que sont l’IPC et l’AP-HM dans la région PACA Ouest. Ensemble, l’AP-HM et l’IPC représentent près du quart de la file active totale de cancérologie (le nombre des patients suivis) de la région. Chaque année, l’IPC accueille plus de 20 000 patients et regroupe 1 300 collaborateurs, dont 150 médecins et plus de 250 chercheurs, qui oeuvrent au Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM, unité INSERM, CNRS, AMU) et à l’équipe Cancer, Biomédecine et Société de l’unité 912 (unité INSERM/AMU).

L’AP-HM prend en charge en hospitalisation plus de 12 000 patients par an en cancérologie. L’AP-HM est associée à l’unité INSERM/AMU, le CRO2 (Centre de Recherche en Oncologie Biologique et Oncopharmacologie) qui mène des projets de recherche fondamentale et translationnelle en cancérologie, et à une unité INSERM/AMU de sciences sociales l’unité de recherche d’Evaluation des systèmes de soin et santé perçue.

En s’appuyant sur les structures de soin et de recherche de l’AP-HM et de l’IPC, le SIRIC va :

- améliorer l’organisation et la coordination de la prise en charge des patients et les faire profiter des dernières innovations médicales, accélérer le transfert des résultats de la recherche vers des applications médicales, développer l’accès à la médecine personnalisée, basée sur l’analyse génomique de la tumeur de chaque patient, augmenter le taux d’inclusion de patients dans des essais cliniques, et garantir une qualité accrue de prise en charge standard dans un réseau régional d’établissements de santé, et faire bénéficier l’ensemble de la population de thérapeutiques innovantes ;

- mutualiser des plateformes de soin et de formation, renforcer la capacité de formation des médecins, pharmaciens et scientifiques à la recherche translationnelle, optimiser les plateformes technologiques et les ressources communes, supports de la recherche translationnelle qui est une priorité du SIRIC ;

- renforcer les ‘pôles d’excellence’ respectifs de chaque institution : la recherche sur le cancer du sein à l’IPC et sur les tumeurs cérébrales à l’AP-HM, afin d’initier de nouvelles collaborations nationales et internationales ;

- construire, sur le modèle qui a fait ses preuves pour le cancer du sein et les tumeurs cérébrales, de solides collaborations dans les champs d’investigations pour lesquels les expertises sont partagées et complémentaires, dans le domaine du cancer du pancréas et des leucémies aiguës ; en particulier optimiser l’intégration de recherche fondamentale, clinique, socio-médicale aux pratiques cliniques ; 

- favoriser l’émergence de domaines de recherche innovants, et être opérationnel pour répondre à

des sollicitations de l’INCa et mettre en oeuvre des programmes de recherche spécifiques.

Le SIRIC s’appuiera sur des ressources de l’IPC et de l’AP-HM pour faciliter l’intégration et la

coordination des activités de soin et de recherche, en particulier les deux Biothèques réunies dans un

catalogue virtuel et le Centre de Traitement des Données. Ces deux structures ont respectivement été labellisées par l’IBiSA (Infrastructures en Biologie Santé et Agronomie) d’une part et par l’INCa et la Ligue Nationale Contre le Cancer d’autre part. Le SIRIC bénéficiera également du Centre d’Essais Précoces, de la plateforme d’Essais Précliniques, et d’un large réseau de collaborations avec des compagnies pharmaceutiques et de biotechnologie.

L’IPC et l’AP-HM collaborent déjà sur de nombreux projets, et partagent des plateformes technologiques (telles que la plateforme de génomique GeneOnE et la plateforme de protéomique). La labellisation SIRIC consolidera ces plateformes et coopérations, et valorisera les résultats de la recherche et leur application clinique.

L’INSTITUT PAOLI CALMETTES (IPC) en bref :

Certifié par la Haute Autorité de Santé (HAS) sans recommandation ni réserve, et membre du groupe UNICANCER, l’IPC rassemble 1 300 chercheurs et personnels médicaux et non médicaux, engagés dans la prise en charge globale de l’ensemble des pathologies cancéreuses : recherche, soins médicaux et de support, enseignement et formation. L’IPC a réalisé plus de 70 000 consultations et accueilli 24 549 patients en 2011.

703 patients ont été inclus dans des essais de recherche biomédicale en 2011. La prise en charge à l’IPC s’effectue exclusivement sur la base des tarifs de la sécurité sociale, et les dépassements d’honoraires ne sont pas pratiqués dans l’établissement.

L’activité en cancérologie de l’AP-HM en bref :

L’activité de cancérologie à l’AP-HM est répartie sur trois sites et est présente dans 39 services adultes et 6 services pédiatriques et dans les services de radiothérapie, médecine nucléaire, oncogénétique, anatomopathologie, 6 laboratoires et la pharmacie. L’AP-HM est engagée dans la prise en charge globale de l’ensemble

des pathologies cancéreuses dans ces différentes composantes que sont la recherche, les soins médicaux et de support, l’enseignement et la formation. L’activité de recherche clinique en cancérologie de l’AP-HM en 2011 : 

860 patients inclus dans des essais cliniques de recherches biomédicales et observationnelles.

 

 

 

 

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
a rejoint le réseau CH du Nord-Mayenne
 
a rejoint le réseau MAIRIE DE ST GENIS POUILLY
 
vient de créer un nouveau réseau MAIRIE DE ST GENIS POUILLY
 
il y a 2 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 3 heures
a rejoint le réseau CSSR de Caudebec
 
il y a 3 heures
vient de créer un nouveau réseau CSSR de Caudebec
 
il y a 13 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 15 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 18 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 19 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 19 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
 
il y a 20 heures
 
il y a 20 heures
 
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux