Se connecter
Chargement ...

Un traitement surprenant d’une redoutable efficacité contre les infections intestinales

Publié le
Lundi 23 Juin 2014 à 16:15

06 decembre 2013

 

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

 

Pour faire face à l’augmentation inquiétante des infections dues au clostridium difficile 027 en PACA, dont les cas les plus graves peuvent être mortels, les équipes de l’AP-HM (Pr Didier Raoult, Directeur du Laboratoire de Bactério-Virologie à la Timone et le Dr Jean-Christophe Lagier, Service des maladies Infectieuses et tropicales de l’Hôpital Nord) ont réalisé des greffes fécales chez 3 patients. 

La flore de notre tube digestif joue un rôle essentiel dans la lutte contre les microbes responsables de diarrhées, et parfois d'infections plus dangereuses du tube digestif. Parmi les infections intestinales les plus graves, celles liées au Clostridium difficile augmentent de façon inquiétante. Elles apparaissent souvent à cause d'un déséquilibre de la flore microbienne du tube digestif, provoqué par la prescription d'antibiotiques. Ce changement d'écosystème rend sensible à cette bactérie et génère une inflammation du côlon parfois mortelle. 

Depuis longtemps, les scientifiques cherchent un moyen de restaurer une flore normale. Et l'une des armes les plus efficaces pourrait être la transplantation de microbes digestifs issus de la matière fécale d'individus qui eux ne sont pas atteints de troubles digestifs. Dans une étude publiée dans The New England Journal of 

Medicine, en effet, 90 % des patients infectés par Clostridium difficile et rebelles aux traitements antibiotiques ont guéri après une transplantation de matière fécale. En pratique, il s'agit de réimplanter les matières fécales d'un sujet sain dans le tube digestif de malades souffrant de cette infection. 

La plupart des traitements réalisés à ce jour ont été fait par endoscopie : après une évacuation de leur tube digestif, les patients reçoivent, une injection dans le côlon de matières fécales. Face au nombre, et la gravité des cas reçus et aux conditions d’isolation nécessaires pendant leur hospitalisation, les équipes de l’AP-HM ont décidé d’utiliser une nouvelle technique : l’introduction d’une sonde directement par voie nasale jusqu’à l’estomac. 3 greffes ont été réalisées la semaine dernière chez des patients qui se portent bien aujourd’hui. D’autres greffes sont prévues dans les prochains jours. 

Cette stratégie expérimentale a encore besoin d'être évaluée et il n’est pas évident de faire accepter le traitement par les patients. Mais une nouvelle fois les équipes de l’AP-HM s’illustrent par leur talent et leur capacité d’innovation au bénéfice des patients

Pour contacter le Pr Didier Raoult tél : 04 91 38 55 14 ou 04 91 38 55 17. 

 

 

 

 

Réseau Pro Santé, Réseau social professionnel dédié aux professionnels de la santé, médical, paramédical et administratif. Recrutement : offres d'emploi et de poste, de stage, de formation, de remplacement, de cession, en exercice libéral et humanitaires. Création et adhésion à des réseaux publics ou privés de tous types. Rubrique Médicapedia et santé publique. Partenaire officiel de la FHF (Fédération Hospitalière de France). Vous êtes médecin, soignant ou administratif : rejoignez vos confrères!   http://reseauprosante.fr/ 

 

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 7 heures
a rejoint le réseau CH de Die Drôme Rhône-Alpes
 
il y a 9 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 2 jours
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau AP-HP Hôpital Beaujon.
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux