Se connecter
Chargement ...

Questions à Martial Mercié, praticien hospitalier en ophtalmologie

Publié le
Lundi 04 Juin 2012 à 15:16

 


Questions à Martial Mercié, praticien hospitalier en ophtalmologie 

 

En décembre, la commission innovation du CHU a retenu le projet présenté par le Dr Martial Mercié du service d'ophtalmologie, relatif aux greffes lamellaires postérieures de cornée. Quatre patients ont déjà été opérés par le Dr Mercié avec cette technique innovante que seuls une quinzaine d'établissements en France pratiquent. 15 000 euros ont été accordés à ce projet par la commission innovation.

Chu-infos : En quoi consiste cette technique '

Dr Martial Mercié : Précisons que la cornée est la porte d'entrée de l'information visuelle. Elle doit donc être transparente et régulière. Avec cette nouvelle technique, il s'agit de moderniser la prise en charge de la greffe de cornée. Mais avant de préciser en quoi elle consiste, rappelons que sous l'impulsion du docteur Michelle Boissonnot nous avons mis en place un « groupe cornée » composé des docteurs Benoît Briat, Bénédicte Tougeron, Idriss Badat et moi-même afin de permettre aux patients d'accéder aux nouveaux traitements modernes des pathologies de la surface oculaire que je vais rapidement vous exposer :

- La chirurgie réfractive   est utilisée pour le traitement de la myopie, de l'hypermétropie, de l'astigmatisme, de la presbytie mais aussi pour des pathologies de la cornée telles que : opacités superficielles rencontrées dans certaines dystrophies cornéennes, irrégularités de surface, kératocône (insertion d'anneaux) Ce type  de chirurgie  pratiquée au mieux avec le laser de dernière génération est à présent accessible grâce à la collaboration établie avec le dr Briat praticien attaché dans le service.                                                                                                      

- La greffe de membrane amniotique est déjà utilisée depuis plusieurs années pour éviter des greffes de cornée en urgence dans de mauvaises conditions avec un haut risque de rejet. On l'utilise pour traiter des lésions aigües cornéennes, qu'elles soient dues à une infection, une microperforation, une brûlure

- Depuis l'arrivée dans le service du docteur Bénédicte Tougeron, la contactologie a pris un nouvel essor avec l'adaptation de lentilles de contact  dans certaines  indications difficiles comme en post-traumatique, dans le kératocône ou chez l'enfant. Mais surtout, elle a pu importer son expérience acquise au CHU de Rouen dans le domaine de l'adaptation de lentille particulière appelée « verre scléral » (2 centres seulement en France). Celui-ci rend des services inestimables à des patients atteints de pathologies de surface cornéo-conjonctivale qui n'avaient plus de recours thérapeutique, en leur apportant une nouvelle solution.

- Depuis deux ans, nous avons développé également la technique du Cross-Linking qui permet de rigidifier la cornée. Elle est utilisée au stade précoce du kératocône (déformation de la cornée), pour empêcher une évolution trop importante et retarder ou éviter ainsi la greffe de cornée

- Enfin, il y a la greffe de cornée. Jusqu'alors, dans les pathologies cornéennes nécessitant  ce traitement, on changeait la cornée dans son ensemble et sur la totalité de son épaisseur, par une greffe de cornée dite transfixiante. L'amélioration des outils chirurgicaux permet aujourd'hui d'accéder à de nouvelles techniques de greffes : soit une greffe lamellaire antérieure, où l'on va changer les 95% superficiels de la cornée en conservant les 50 derniers microns représentant l'endothélium cornéen, soit une greffe lamellaire postérieure où l'on ne changera que la couche la plus interne de la cornée. Cette technique est  destinée aux pathologies endothéliales où la partie antérieure de la cornée est saine.

Au CHU de Poitiers, avec l'aide des docteurs Badat et Briat,  nous avons développé ces greffes lamellaires antérieures et postérieures de cornée. Ce geste permet donc de changer uniquement la couche malade de la cornée : le stroma antérieur pathologique si l'endothélium est sain, ou   l'endothélium si le stroma est normal ;  il est ainsi possible d'éviter pour ces patients une greffe totale de la cornée transfixiante, dont le suivi est beaucoup plus lourd et la récupération plus lente.

Chu-infos : Quel patient peut y prétendre '

Dr M. Mercié : Tous ceux pour lesquels on peut éviter  une greffe totale transfixiante de la cornée. Jusqu'à l'arrivée de cette technique, 100% des patients étaient traités par une greffe transfixiante. Au CHU de Poitiers, cela représentait plusieurs dizaines de patients chaque année. Désormais, on peut estimer qu'un tiers des patients bénéficiera d'une greffe totale, un tiers d'une greffe lamellaire postérieure et un tiers d'une greffe lamellaire antérieure. Cette technique, bien que nouvelle et encore considérée comme innovante,  n'en est  plus au stade expérimental et a fait ses preuves. Elle présente un intérêt certain pour les patients et son coût est relativement faible.

Chu-infos : Justement, quels sont les bénéfices pour le patient '

Dr M. Mercié : Puisqu'il n'y a pas de trépanation complète de la cornée, il y a moins de risques de complications graves pendant l'opération, qui se déroule sous anesthésie générale. D'ailleurs, une anesthésie locale sera probablement possible. Dans la greffe lamellaire postérieure, il y a beaucoup moins de points de suture. Ceux-là sont enlevés plus précocement, un mois au lieu d'un an dans le cas d'une greffe totale. La cornée présente une plus grande résistance aux éventuels traumatismes et le traitement post opératoire par collyre est plus léger, car les risques de rejet sont moins importants. La cicatrisation est plus rapide et moins douloureuse, améliorant de ce fait le confort postopératoire du patient. La récupération visuelle est plus rapide, trois à quatre mois contre un an à un an et demi pour une greffe complète. Indéniablement, ces nouvelles techniques de greffe de cornée sont une innovation majeure dans la chirurgie de la cornée.

 

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 50 min
a créé un nouveau document
 
il y a 2 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 3 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 3 heures
a rejoint le réseau FONDATION ILDYS
 
il y a 3 heures
vient de créer un nouveau réseau FONDATION ILDYS
 
il y a 4 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 4 heures
a créé un nouveau document dans Secrétaire médicale - RÉSEAU SOCIAL PUBLIC
 
il y a 4 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 5 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 6 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
a rejoint le réseau CH Andrée Rosemon
 
il y a 20 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 21 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 22 heures
a créé un nouveau document
 
 
il y a 5 mois
 
il y a 5 mois
a mis à jour le réseau DEPARTEMENT DE LA MEUSE
 
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux