Se connecter
Chargement ...

Présentation du réseau CHS Montfavet

Publié le
Mardi 27 Mai 2014 à 15:59

2 Avenue de la Pinède - 84143 Montfavet Cedex

Tél: 04 90 03 90 00       Fax: 04 90 23 98 58

Courriel : [email protected]

 

L'hôpital de Montfavet :

L’ordonnance du 21 septembre 1839 autorise la Maison de santé à acquérir la principale partie du domaine de Montdevergues à Montfavet, d’abord pour y installer les convalescents, ensuite pour y transférer l’établissement tout entier. C’est en 1844 que les trente premiers malades hommes vont arriver ; ils prendront alors place dans la ferme réaménagée.

De 1856 à 1862, les nouveaux bâtiments de l’asile vont être construits sous la direction de M. Ferrus, inspecteur général des asiles d’aliénés et M. Philippon, architecte du gouvernement. Le plan d’ensemble est semi-circulaire avec des pavillons rayonnants. En tête se trouvent les services administratifs, et de part et d’autre, les pavillons, d’un côté pour les hommes et de l’autre pour les femmes. Le bâtiment d’origine est prévu pour « 400 malades convalescents, en traitement, épileptiques, agités, pensionnaires, idiots, imbéciles et malpropres ». Les constructions nécessaires aux pavillons du directeur, du médecin, du concierge, de la buanderie, de la chapelle complètent cet ensemble.

En 1862, l’ancienne maison de santé est abandonnée et sur son emplacement est édifiée la maison d’arrêt d’Avignon. Il ne reste comme témoignage de l’époque précédente que la chapelle des Pénitents Noirs dans la rue Banasterie.
Il y a alors à Montdevergues 463 malades. L’hôpital va acquérir les domaines de Bel Air (1867) et de Sainte Catherine (1875) pour le travail des champs. Le domaine agricole atteint désormais 22 hectares. Dès sa construction, l’asile de Montdevergues est une référence, « un des plus beaux établissements d’Europe » selon Ferrus. Mais l’hôpital se remplit très vite, il y a 750 malades en 1869, 1 077 en 1881 et 1 564 en 1901.

De plus, depuis 1871, il reçoit des patients des Basses Alpes, du Gard et des Alpes Maritimes. La Seine et les Hautes-Alpes vont aussi lui confier des malades un peu plus tard. Le centre arrive vite à saturation et les agrandissements vont se succéder à la fin du XIXe siècle : agrandissement des pensionnats, construction du bâtiment de l’infirmerie, prolongement des pavillons rayonnants… 

Un nouvel agrandissement est réalisé en 1924 avec l’achat de la partie est du domaine de Montdevergues, domaine de 23 hectares sur lequel se trouvent les ruines du château du XIIe siècle du même nom, au sommet de la colline.
En 1943, le Département, pour aider l’hôpital à faire face à ses problèmes d’approvisionnement, a mis à sa disposition la ferme de Saint Gabriel avec son domaine cultivable de 5.6 hectares. Ces terrains ont ensuite été utilisés dans le cadre du travail thérapeutique en milieu rural. Y sont installées aujourd’hui plusieurs structures de soins.

La structure des bâtiments va rester la même jusqu’à nos jours. Et, même si les bâtiments ont souvent été réaménagés, modernisés, réadaptés à la psychiatrie moderne avec des méthodes de soins qui ont énormément évolué, il reste aujourd’hui encore des traces de la vie passée : anciennes cellules d’isolement, camisoles de force, uniformes de gardien, trousseaux de clés… volontairement conservés par le centre hospitalier de Montfavet pour garder un témoignage de l’histoire de Montdevergues.

La sectorisation et les structures extérieures

Une première circulaire ministérielle est publiée dans le Journal Officiel le 15 mars 1960. Elle institue lasectorisation psychiatrique ; le dispositif mis en place consiste essentiellement à diviser le département en un certain nombre de secteurs géographiques à l’intérieur de chacun desquels la même équipe médico-sociale doit assurer la continuité indispensable entre le dépistage, le traitement sans hospitalisation quand il est possible, les soins avec hospitalisation et enfin la surveillance de post-cure.

Elle est la première mouture de ce qui deviendra, en 1972, la sectorisation. Pour favoriser la réadaptation des malades, l’hôpital va multiplier les structures extérieures. Il y a aujourd’hui près de 70 sites qui dépendent du Centre Hospitalier de Montfavet dans tout le Vaucluse (hormis le canton de Pertuis) et le nord des Bouches-du-Rhône.

Depuis 2008, les secteurs on été organisés en pôles d’activité clinique.

 

Le projet d'établissement : projet médical, projet social

Les valeurs du centre hospitalier de Montfavet 

Pour ouvrir le document de présentation : cliquez ici.

Le projet d'établissement

Approuvé par délibération du conseil d'administration en date du 25 septembre 2008, il prévoit la stratégie de l'établissement pour les 5 prochaines années.
Il est composé:

  • Du projet médical
  • Du projet de soins
  • Du projet social
  • Du projet de gestion
  • Du schéma directeur du système d'information

Un projet d'établissement ambitieux mais nécessaire, réaliste et réalisable :

  • Une meilleure adaptation de l'offre à la demande de soins sur le territoire de santé ;
  • Une organisation plus adaptée des services ;
  • Une amélioration des prestations dispensées aux patients et des conditions de travail du personnel ;
  • Une réponse aux orientations et préconisations du Schéma Régional d'Organisation Sanitaire ;

Il est réalisable

  • Avec un étalement des travaux
  • Avec les moyens de l'établissement
  • Avec une aide ponctuelle et limitée

Pour ouvrir le document de présentation : cliquez ici.

Le projet médical

  • Extériorisation de certaines unités d'hospitalisation à temps complet ou à temps partiel et humanisation des unités existantes.
  • Développement de la psychiatrie à l'hôpital général (urgences, liaison, gérontologie)
  • Prise en charge des adolescents (maison des adolescents, équipes transversales et mobiles, renforcement des moyens de l'équipe psychiatrique au quartier des mineurs)
  • Réduction des longs séjours par le développement des structures d'aval et mise en place de lits de postcure par redéploiement interne.
  • Addictologie (mise en place de consultations de tabacologie et alcoologie, de lits de cure d'alcoologie).

Le projet social

Les objectifs sont les suivants :

  • Accompagner l'offre de soins et l'organisation de l'établissement
  • Développer et renforcer la politique de gestion des ressources humaines
  • Instituer une véritable « citoyenneté professionnelle »

 

La qualité - La certification - La gestion des risques

Le centre hospitalier de Montfavet est engagé depuis plusieurs années dans une démarche continue d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et des prestations.

Un programme qualité/gestion des risques, partie intégrante du projet d’établissement, est mis en œuvre chaque année. Il comporte des objectifs précis, validés par les instances et définis à partir de l’évaluation de nos activités et de nos organisations. 

Une procédure d’évaluation externe permet de porter une appréciation indépendante sur la qualité des prestations d’un établissement : c’est la procédure de certification.

Mise en place par l’ordonnance portant réforme de l’hospitalisation publique et privée du 24 avril 1996, elle est effectuée par des professionnels de santé et concerne l'ensemble du fonctionnement et des pratiques de l’établissement de santé. Elle vise à s’assurer de l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins délivrés aux patients dans les établissements de santé.

Cette procédure est conduite par la Haute Autorité de Santé. Elle accorde une place centrale au patient, à son parcours, à la coordination des soins qui lui sont apportés, à sa satisfaction.

Le centre hospitalier de Montfavet a satisfait aux deux premières visites d’accréditation en 2003 puis decertification en 2007 et 2008.

La deuxième visite a eu lieu en février 2011 sur la base de la version V2010 du nouveau manuel de certification. L'établissement est en attente du rapport de certification de la Haute Autorité de Santé.

Des documents en format PDF sont disponibles dans l'espace téléchargement concernant les rapports de certification publiés par la Haute Autorité de Santé.

Publication des indicateurs relatifs à la lutte contre les infections nosocomiales

La direction générale de la santé vient de publier les résultats 2009 des indicateurs relatifs à la lutte contre les infections nosocomiales. Le document joint présente l’évolution du classement du centre hospitalier de Montfavet pour les années 2008 et 2009. Pour consulter le document : cliquez ici.

 

L'espace médical

La communauté médicale du centre hospitalier de Montfavet comprend des médecins psychiatres et des médecins somaticiens généralistes et de différentes spécialités, ainsi que trois pharmaciens et un biologiste
Etablissement à spécialité unique: psychiatrique, il propose des activités de soins très diversifiées. Psychiatrie générale adulte, infanto-juvénile, U.M.D, Unité parents bébé, fédération des adolescents, psychiatrie à l'hôpital général, addictologie, psychiatrie pénitentiaire, unité de psychiatre légale et de victimologie, gérontopsychiatrie, unité pour patients psychotiques au long cours, unités à médiation artistique, sportive, et de resocialisation, ergothérapie .

Une culture médicale développée

L’Espace médical est le lieu dédié aux rencontres médicales qu’elles soient d’ordre scientifique ou convivial.

Associations médicales et scientifiques

Plusieurs associations médicales et scientifiques sont présentes sur l’établissement ou sur le territoire de santé. 
Ces associations organisent des rencontres scientifiques, congrès, séminaires d’échanges sur les pratiques professionnelles, formations dans de très nombreux domaines : la psychiatrie générale et  clinique, la psychiatrie médico-légale, la psychiatrie de l’enfance et  de la périnatalité, l’addictologie, les thérapies : thérapies familiales, psychanalyse, thérapies cognitivo-comportementales.

 

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 3 heures
a rejoint le réseau CH de Die Drôme Rhône-Alpes
 
il y a 5 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 2 jours
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux