Se connecter
Chargement ...

Présentation du réseau CH du Forez à Montbrison et Feurs dans le département de La Loire en région Rhône Alpes

Publié le
Jeudi 10 Avril 2014 à 16:42

Informations pratiques :

Direction de l'hôpital :

Président : M. Jean-Pierre TAITEDirecteur Général : M. Alain TOUREZPrésident de la CME : Dr Claude MONDESERT

 

 

En 2009, le Centre Hospitalier de Montbrison a accueilli 12 472 patients en hospitalisation complète. Il a assuré des soins à domicile à 57 personnes et réalisé 11 303 prises en charge ambulatoires, toutes spécialités confondues.

Le Centre Hospitalier de Montbrison, c’est aussi plus de 1 000 personnes à votre service, qui ont permis de réaliser :

 23 114 passages aux urgences

 36 031 consultations externes

 905 naissances

 3 558 interventions chirurgicales

 32 734 prises en charge de patients ayant subi des examens d’imagerie médicale

 71 107 dossiers d’examens de laboratoire

 plus d’une tonne de linge utilisé par jour (1 056 kg)

375 545 repas servis

 

 

Les Centres Hospitaliers de Montbrison et de Feurs fusionnent :

Afin d’améliorer l’efficience de l’offre de soins dans la plaine du Forez, le Centre Hospitalier de Montbrison va, au 1er janvier 2013, fusionner avec son voisin de Feurs, par la création d’un Centre Hospitalier Intercommunal du centre Loire



Cette fusion constitue l’aboutissement d’un travail de collaboration entrepris depuis de nombreuses années entre les deux établissements, distants de 25 km l’un de l’autre. Ce projet a été soumis aux autorités de tutelle, et validé par l’Agence Régionale de Santé de Rhône-Alpes le 29 novembre 2011.

 

Le nouvel établissement public de santé offrira des activités réparties sur les deux sites existants, de manière à proposer des prestations qui ne seront pas centralisées sur un seul établissement, permettant ainsi à la population locale une meilleure prise en charge.

 

L’année 2012 est marquée par la structuration de ce futur Centre Hospitalier Intercommunal ; les représentants des établissements de Feurs et de Montbrison se réunissent régulièrement pour définir ensemble les orientations à prendre, qu’elles soient juridiques, financières, sociales, médicales, etc.

http://maps.google.fr/maps?saddr=Ce…



Construction d’un pôle mère-enfant :

Un chantier d’envergure a été lancé en juin 2010, avec la construction d’un bâtiment de 7 000 m² destiné à héberger le futur pôle mère-enfant dès le premier trimestre 2013. Cette opération, d’un coût total de 19 500 000 €, est entièrement financée par le Centre Hospitalier de Montbrison.



Il s’agit d’accueillir les services de maternité/gynécologie et de pédiatrie, dans un souci d’amélioration du confort pour les parturientes, les patientes, mais aussi pour les enfants et leurs parents. En 2011, 931 femmes ont accouché au Centre Hospitalier de Montbrison, et on a enregistré 1 188 entrées dans le sevice de pédiatrie.

 

Le nouveau bâtiment proposera un nombre plus important de chambres individuelles en maternité et en pédiatrie, avec une possibilité d’hébergement pour les parents des petits patients, ainsi qu’un accès au réseau WiFi, à une salle à manger, une salle de jeux, un patio, etc. Les patientes accueillies dans le service de gynécologie seront toutes hospitalisées en chambre seule.

 

En ce qui concerne le service de maternité, quatre salles de naissance sont prévues, dont une équipée pour pratiquer les nouvelles techniques d’accouchement, qui tendent à se répandre et qui intéressent de plus en plus les futures mamans. Cela se traduit par la formation des équipes aux nouvelles postures d’accouchement et l’installation d’une baignoire de dilatation et de suspensions particulières, ainsi que l’utilisation de ballons, pour aider à supporter plus facilement la douleur. Certaines sages-femmes sont déjà formées à l’acupuncture, l’homéopathie, l’ostéopathie et la relaxation, et trois méthodes de préparation à la naissance sont proposées pour aider les parturientes à accoucher dans les meilleures conditions possibles (préparation traditionnelle avec techniques de relaxation, préparation en piscine et préparation par le yoga). Par ailleurs, la salle des césariennes sera contiguë au bloc opératoire.

 

D’autres services vont également être transférés dans le nouveau bâtiment :

 Le laboratoire de biologie médicale et le dépôt de sang en avril 2012,

 La pharmacie en juin 2012,

 Le service biomédical, les archives, le département d’information médicale et les services techniques fin 2012.



La lutte contre la douleur au Centre Hospitalier de Montbrison.

L’Express vient de publier le palmarès des hôpitaux qui traitent le mieux la douleur. Le Centre Hospitalier de Montbrison est en très bonne position, en classe A (correspondant à une note supérieure à 16/20).

 

De nouveaux progrès constatés dans la lutte contre les infections nosocomiales.

Le Score agrégé 2010 pour le CH de Montbrison vient d’être publié, il s’établit à 91,66 /100 Classe A.

 

Le score agrégé mis en place par le ministère de la santé pour tous les établissements de France, est élaboré à partir des 4 indicateurs suivants :

 ICALIN : moyens et actions mis en place par l’établissement pour prévenir les infections nosocomiales

 ICSHA : consommation en litres/an de solution hydro alcoolique utilisée pour l’hygiène des mains

 SURVISO : surveillance ciblée des infections de site opératoire dans chacune des unités de chirurgie

 ICATB : consommation des différentes catégories d’antibiotiques sur l’ensemble de l’hôpital

Chaque indicateur est évalué sur 100 et ensuite inscrit dans une classe : de A à E (A étant le meilleur et E le moins bon).

 

Les établissements sont classés en fonction de leur résultat dans leur groupe de référence. Le Centre Hospitalier de Montbrison appartient aux établissements de moins de 300 lits.

 

Vous pouvez retrouver l’ensemble des scores du CH de Montbrison en cliquant sur le lien suivant : http://www.icalin.sante.gouv.fr/ind…

 

 

Le Centre Hospitalier de Feurs met à votre disposition

24 heures sur 24

  • Un service d'Urgences avec une unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD)

  • Des services de Médecine interne : CardiologieGastro-Entérologie, Alcoologie, Diabétologie, Nutrition

  • Des services de Chirurgie : Chirurgie générale, Viscérale, UrologieOrthopédieGynécologie et ORL

  • Une maison de Périnatalité (Centre Périnatal de Proximité)

  • Une Clinique Ouverte,

  • Un service de Soins de Suite et de Réadaptation,

  • Un Etablissement d’Hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) : Maison de Retraite et une unité de long séjour.

Des structures ouvertes le jour

  • Une unité de chimiothérapie ambulatoire,

  • Une unité mobile d’accompagnement et de soins palliatifs (UMASP),

  • Un Centre de Cure Ambulatoire en Addictologie (CCAA),

  • Une Unité de Chirurgie Ambulatoire (UCA)

  • Un Centre d’Evaluation et de Bilan en Gérontologie (CEBEG),

  • Une unité mobile de gériatrie (UMG)

  • Un Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel de pédopsychiatrie,

  • Une Permanence d’Accès aux Soins de Santé (PASS),

  • Un Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC).

Le Centre Hospitalier dispose

  • d'un plateau technique performant : bloc opératoire, service de radiologie, scanner, explorations fonctionnelles, endoscopies (gastroscopies, coloscopies…)…

  • d’une Unité de Reconstitution Centralisée des Chimiothérapies (URCC) de la Plaine du Forez

  • d’une Pharmacie à Usage Interne (PUI),

  • de locaux de consultations, balnéothérapie...

  • d’un centre de planification des naissances et IVG

  • de services logistiques : cuisine, gestion des malades, lingerie, espaces verts, ateliers, service de transports...

  • de services administratifs : bureau des entrées, services économiques, service financier, gestion du personnel, marchés publics, informatique

  • Tous les jours de 20h à 24h, des médecins généralistes consultent à la Maison Médicale (1erétage)   

 

Une vocation d’hôpital de proximité

Le Centre Hospitalier de Feurs est un établissement public de santé doté de l'autonomie administrative et financière.

Il a une vocation d'hôpital de proximité, et par sa technicité médicale, il offre à une population estimée à 50 000 habitants une structure adaptée à ses besoins.

L’hôpital travaille en réseau avec les établissements qui disposent de services plus spécialisés.

Par ailleurs, des conventions de gestion lient le Centre Hospitalier de Feurs aux Maisons de Retraite de Panissières et Bussières.

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 6 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 7 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 7 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 8 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 8 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 10 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 13 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 23 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau CH de Voiron
 
 
vient de créer un nouveau réseau COMMUNE DE MESQUER-QUIMIAC
 
 
vient de créer un nouveau réseau MAIRIE DE LE VAUDOUE
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux