Se connecter
Chargement ...

Arthrose au volant : attention, danger

Publié le
Jeudi 23 Janvier 2014 à 17:25

En limitant les possibilités de passer rapidement de l'accélérateur au frein, l'affection du cartilage est à l'origine d'accidents de la circulation.

On connaît évidemment les dangers de l'alcool, de la drogue, de la fatigue, de l'inattention ou encore de l'usage des téléphones portables au volant. Il faudrait aussi ajouter l'arthrose des membres inférieurs à la liste des causes d'accidents de la route. Avoir mal à une hanche, à un genou, voire à toutes ces articulations réduit la vitesse de réaction des conducteurs. Et multiplie donc les accrochages potentiels. C'est ce que vient de révéler une étude scientifique allemande relayée par le Journal international de médecine (JIM).

Distance de réaction 

Les auteurs de ce travail rappellent tout d'abord que l'un des éléments déterminants de l'aptitude à une conduite sans risque est la capacité de freiner en urgence et d'arrêter sa voiture sur une courte distance. Les avancées technologiques ont considérablement réduit les distances de freinage, à tel point qu'actuellement, jusqu'à une vitesse de 60 km/h, la distance de réaction (distance parcourue par la voiture jusqu'à ce que le conducteur réagisse et active le système de freinage) est supérieure à celle de freinage elle-même.

Beaucoup d'éléments interviennent sur cette distance de réaction. Mais les chercheurs allemands se sont focalisés sur ce qui se passe en cas d'arthrose des membres inférieurs. Grâce à un simulateur de conduite, fabriqué sur le modèle d'une "voiture moyenne européenne" munie de capteurs sur la pédale de frein et sur l'accélérateur, ils ont pu mesurer le temps total du freinage. Cela comprend le temps de réaction, celui que met la personne à passer son pied d'une pédale à l'autre, et la force de freinage. Les limites fixées par les autorités responsables de la sécurité routière, pour un freinage en toute sécurité, vont de 700 à 1 500 ms, selon que le freinage est dans l'urgence ou non, rappellent les auteurs.

Une différence qui peut mener à la collision 

Résultat : l'arthrose du genou droit ou de la hanche droite accroît sensiblement le temps de freinage. Curieusement, l'arthrose du genou gauche l'augmente aussi, dans des proportions identiques à celles du genou droit. L'arthrose de la hanche gauche, en revanche, n'affecte pas le temps de freinage. "Pour un véhicule roulant à 100 km/h, la différence des temps de freinage entre les patients arthrosiques et les personnes saines résulte en une augmentation moyenne conséquente de la distance de freinage, de 3,7 m en cas d'arthrose du genou gauche et de 3,3 m en cas d'arthrose du genou droit. Cela peut représenter la différence entre une collision et la possibilité de s'arrêter à temps, même si aucun des participants ne dépasse un temps de freinage de 600 ms qui justifierait une interdiction de la conduite", peut-on lire sur le site du JIM. Paradoxalement, l'arthrose ne modifie pas la force de freinage.

En conclusion, il faudrait que les personnes concernées prennent des traitements pour calmer les douleurs et suivent des séances de kinésithérapie pour récupérer une meilleure mobilité articulaire. Un tel conseil est non seulement valable pour continuer à conduire sans risque, mais aussi pour conserver une activité physique régulière et donc une bonne qualité de vie.

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 10 min
a rejoint le réseau CH Andrée Rosemon
 
il y a 10 min
a créé un nouveau document
 
il y a 50 min
a créé un nouveau document
 
il y a 2 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 3 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 5 heures
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau CH du Nord-Mayenne
 
il y a 5 heures
a rejoint le réseau MAIRIE DE ST GENIS POUILLY
 
il y a 5 heures
vient de créer un nouveau réseau MAIRIE DE ST GENIS POUILLY
 
il y a 7 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 8 heures
a rejoint le réseau CSSR de Caudebec
 
il y a 8 heures
vient de créer un nouveau réseau CSSR de Caudebec
 
il y a 18 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 23 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux