Se connecter
Chargement ...

L’organisation en pôles hospitaliers sera-t-elle revue ?

Publié le
Jeudi 06 Février 2014 à 13:57

Publié le 05/02/2014

L’organisation en pôles hospitaliers sera-t-elle revue ?

 

Paris, le mercredi 5 février 2014 - Après avoir donné la parole aux praticiens hospitaliers pour qu’ils évaluent le fonctionnement des pôles hospitaliers par l’intermédiaire d’un questionnaire les cinq intersyndicales représentatives des Praticiens Hospitaliers (INPH, Avenir Hospitalier, CMH, CPH, SNAM-HP) ont été reçues le 28 janvier par la ministre de la santé Marisol Touraine.

 

Inutilité des pôles

 

Les PH avaient été nombreux à répondre au sondage adressé par leurs intersyndicales afin de produire une évaluation des pôles par les acteurs de terrain. Les résultats de l'enquête rendus publics en octobre 2013 montraient qu’ils étaient une large majorité à considérer comme urgente une refonte de l’organisation médicale. Parmi les mécontentements relevés, les plus vifs concernaient l’augmentation du fonctionnement bureaucratique des hôpitaux, la déconnexion de la vie des établissements et l’organisation du temps de travail et des congés confiés au chef de pôle, nommé souvent sans consultation de la CME. « Les pôles ont fait la démonstration de leur inutilité du point de vue des praticiens », analysait le Dr Rachel Boyer, présidente de l’INPH.

 

Huit revendications pour dire adieu à HPST

 

Les PH seront-ils entendus par Marisol Touraine à qui les intersyndicales ont présenté leurs revendications communes ? Afin qu’elles puissent être intégrées dans la loi de Santé Publique en préparation, elles exigent une concertation rapide sur les huit points suivant précisés par l’INPH dans un communiqué :

 

1/ Redéfinition de la fonction et de la place des pôles dans l’organisation hospitalière avec organisation en pôle facultative sur décision médico administrative et non plus uniquement directoriale.

2/ Règlement intérieur arrêté par le Directeur sur avis conforme du directoire.

3/ Définition d’une équipe médicale sous l’autorité fonctionnelle d’un médecin responsable de service désigné par ses pairs.

4/ Désignation des médecins du directoire par la CME.

5/ Passage de 2 à 4 représentants des médecins au Conseil de surveillance.

6/ Le règlement intérieur de la CME ne doit dépendre que de cette assemblée, sous la simple réserve de sa conformité aux textes règlementaires.

7/ Nomination des praticiens hospitaliers par le CNG, après avis du chef de pôle, CME et directoire.

8/ Nomination du chef de pôle par le directeur et président de la CME conjointement.

 

Marisol Touraine a pris note mais aucun engagement n’est pris.

 

Dominique Monnier

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
 
a créé un nouveau document
 
 
 
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau AP-HP Hôpital Beaujon.
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux