Se connecter
Chargement ...

ON IRA TOUS AU CHU ?

Publié le
Lundi 03 Février 2014 à 12:09

 

L'histoire des déserts médicaux, on commence à la connaître. Tellement qu'on en oublie parfois les conséquences. L'une d'entre elles est la disparition à petit feu des hôpitaux périphériques. Et ceux qui y travaillent en prennent la mesure. 

Les plus menacés sont les services de chirurgie. Et pour cause, le ministère de la santé leur a demandé de prouver une activité chirurgicale supérieure à 1000 patients par an avant la fin 2013...auquel cas le service serait gracié. Quant à ceux qui ont failli à la mission, ils verront leur bloc opératoire fermer. Sans aucune autre mesure, que celle d'orienter les patients vers les CHU. Parfois loin, très loin de leur maison.

Le docu présenté ce jour sur France 3 illustre cette désolation rurale. La logique est implacable. L'hôpital va mal, il manque d'argent, et de médecins, et va devoir supprimer des services. Ineluctablement.
A qui la faute ? Au numerus clausus, à notre formation - trop ciblée sur le CHU - à la désuétude du système de santé, aux finances publiques, etc. ? Les hypothèses sont nombreuses. Mais le constat est là, et le pronostic...engagé.

On ira tous au CHU, documentaire réalisé par Sandrine Lopez, diffusé surFrance 3 le 25/01 à 15h20 (52 min).

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 1 heure
a créé un nouveau document
 
il y a 16 heures
a créé un nouveau document
 
 
a créé un nouveau document
 
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 2 jours
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux