Se connecter
Chargement ...

VIDEO. Une jambe bionique qui lit dans le cerveau

Publié le
Jeudi 02 Janvier 2014 à 13:06

Des chercheurs américains travaillent à une prothèse qui se pilote par la pensée. Et les résultats sont impressionnants.

Partager sur Facebook
328
Partager sur Twitter
21
Partager sur Google+
31
Partager sur Linkedin
1
Envoyer cet article à un amiRéagir
0

Une prothèse robotisée qui interprète automatiquement les informations nerveuses du cerveau DR

Une prothèse robotisée qui interprète automatiquement les informations nerveuses du cerveau DR

Après un terrible accident de moto, un trentenaire du nom de Zac Vawter s'est retrouvé amputé d'une jambe. Ayant accepté de participer à une expérience, l'accidenté a été pris en charge par les chercheurs de l'institut de réhabilitation de Chicago. Zac Vawter a donc pu essayer une prothèse mécanique articulée dernier cri.

Le membre mécanique répond aux stimulations du cerveau sans qu'il soit nécessaire d'en commander les mouvements à l'aide d'une télécommande ou en contractant d'autres muscles du corps. L'avantage de cette jambe bionique est qu'elle ne nécessite aucun apprentissage particulier. "Il suffit que je me lève de ma chaise et que je marche" commente le patient dans cette vidéo.

 

La clé de ce succès : une intervention chirurgicale effectuée en 2009 consistant à rediriger les nerfs résiduels des muscles endommagés vers d'autres muscles fonctionnels dans le moignon. Ces derniers se contractent lorsque le lorsque le cerveau envoie une commande nerveuse. Six capteurs placés sur la jambe du patient détectent alors les infimes variations électriques qui résultent de cette contraction.

Ces informations sont alors transmises à un microprocesseur qui analyse le signal électrique musculaire et le convertit en commandes mécaniques. Et pour que cette dernière bouge de manière appropriée, les chercheurs ont commencé par repérer à quel ensemble de signaux correspondait chaque mouvement de jambe que souhaitait effectuer l'accidenté (tendre le pied, replier la jambe...). Puis, ils ont ensuite réglé la machine afin qu'elle réponde correctement.

Un programme pour les militaires blessés

Certes, les mouvements ne sont pas encore aussi fluides et précis que la jambe originale. Certes, cette prothèse est assez bruyante et certes, elle ne permet pas encore de courir. Mais néanmoins, elle pourrait un jour représenter un appréciable regain d'autonomie pour les amputés.
Pour démontrer l'efficacité de cette jambe mécanique, Zac Vawter a grimpé, en 2012, les 103 étages d'un gratte-ciel en passant par les escaliers.

Le prix de cette prothèse, encore en phase de test, n'a pour le moment pas été communiqué. Elle a toutefois fait l'objet d'une publication en septembre 2013 dans le New England Journal of Medicine.

Le laboratoire qui la développe a reçu un financement de 8 millions de dollars de la part du centre de recherche et de technologies avancées et en télémédecine de l'armée américaine (TATRC). Selon l'Institut de Réhabilitation de Chicago, il y aurait aux Etats-Unis plus de 1200 soldats amputés d'une jambe.

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 25 min
a rejoint le réseau CSSR de Caudebec
 
il y a 25 min
vient de créer un nouveau réseau CSSR de Caudebec
 
il y a 10 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 12 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 15 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 16 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 16 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 17 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 17 heures
 
il y a 17 heures
 
il y a 17 heures
 
 
il y a 18 heures
a mis à jour le réseau Centre Hospitalier JEAN PIERRE FALRET
 
il y a 18 heures
a créé un nouveau document
 
 
il y a 18 heures
vient de créer un nouveau réseau Centre Hospitalier JEAN PIERRE FALRET
 
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux