Se connecter
Chargement ...

La Prise En Charge médicale des patients chirurgicaux : une priorité à mettre sur le bureau du ministre !

Publié le
Mardi 24 Juin 2014 à 09:44
Télécharger

Recouvrant de la main le micro du téléphone, vous parcourez la biologie - Sodium 120, créat 350, 38°5 - « a eu un épisode de diarrhée dans la nuit… » relit l’infirmière sur ses transmissions. En ce samedi matin ensoleillé, parcourant le dossier de cette pauvre femme délirante, vous pressentez que votre astreinte de traumatologie, elle, ne sera pas lumineuse !

Reprenant votre DECT : « Votre Maman a été opérée en urgence jeudi de sa hanche par ma collègue, les causes de sa confusion sont probablement multiples… Son infection urinaire ? nous allons lui prescrire les antibiotiques adaptées… Ses oedèmes ? probablement son coeur…Oui, oui, son coeur est fragile… Sa diarrhée ? ...La raison de sa chute ?...Où va-t-elle aller à sa sortie ?... ».

Après avoir rassuré sa fille, vous raccrochez en vous demandant : « mais qui va m’aider dans la prise en charge médicale de cette vieille dame ? ».

Si la PEC médicale des patients chirurgicaux « allait de soi » dans les recommandations du Conseil de l’Ordre de 2001 (cf. QR code), la situation en 2013 s’est considérablement modifié :

- La médecine et la chirurgie se sont hyperspécialisées ; et si la chirurgie générale a disparu, le corollaire est que la formation, puis l’intérêt des chirurgiens à la médecine se sont progressivement étiolés.

- L’anesthésie s’est progressivement désaccouplée de la chirurgie. Si historiquement, l’anesthésie est associée à la pratique chirurgicale, le caractère invasif de certains actes médicaux (endoscopie digestive) ou diagnostics (IRM pédiatrique) ont recours à l’anesthésie. De plus, certains anesthésistes se sont spécialisés dans la prise en charge de la douleur, dans les services de soins palliatifs ou d’éthique. Enfin, les anesthésistes se sont éloignés progressivement de la réanimation et du suivi post-opératoire des patients lourds. Au total, une partie de l’activité anesthésique se fait à distance des services de chirurgie et des patients chirurgicaux.

- Le repos de sécurité : la majorité de la PDSES d’anesthésie se fait sous forme de garde sur place et depuis 2002, sont suivies du repos de sécurité, favorisant leur éloignement des soins post-opératoires.

reseauprosante.fr

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
a créé un nouveau document
 
il y a 13 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
a rejoint le réseau MAIRIE DE NOISEAU
 
il y a 20 heures
a mis à jour le réseau MAIRIE DE NOISEAU
 
a rejoint le réseau CHU de la Réunion
 
a créé un nouveau document
 
a mis à jour un document
 
il y a 2 jours
a mis à jour le réseau EHPAD L'Isle aux Fleurs
 
il y a 2 jours
a créé un nouveau document
 
il y a 2 jours
a rejoint le réseau CH de Bagnères-de-Bigorre
 
il y a 2 jours
a rejoint le réseau Pôle Emploi
 
vient de créer un nouveau réseau Ehpad SSR de Lolme Dordogne Nouvelle Aquitaine
 
il y a 2 jours
a mis à jour le réseau COMMUNE DE TOUROUVRE AU PERCHE
 
il y a 2 jours
a rejoint le réseau EHPAD DU BOIS DE LA ROCHE
 
il y a 2 jours
vient de créer un nouveau réseau EHPAD DU BOIS DE LA ROCHE
 
il y a 2 jours
a créé un nouveau document
 
il y a 2 jours
a rejoint le réseau Pôle Emploi
 
il y a 2 jours
a édité un évènement publié Paris Healthcare Week 2017 dans PARIS HEALTHCARE WEEK
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
  • 1/1

Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux