Se connecter
Chargement ...

Conférence de presse CHT du Gard

Publié le
Jeudi 25 Avril 2013 à 22:16

Mercredi 20 mars 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les  présidents  des  CME  des  hôpitaux  du  Gard présentent  les bénéfices  de  la  CHT  pour  leurs  établissements  respectifs  et  leurs patients.

PRINCIPES D’ACTION DE LA CHT

Maillage :  tissu  médical  enrichi  de  toutes  spécialités  médicales ; relations entre médecins bénéfiques à la population. (ex : urgences et  le  pré-diagnostic  pour  le  transport)  soutenues  par  un  réseau informatique  connecté  et  un  réseau  de  transports  (SAMU  et infirmiers)

Proximité : réseau médical de proximité (ex : HAD d’Alès, imagerie : les EEG), c’est le médecin ou les informations qui circulent et non le patient (consultations avancées, temps partagés).

Solidarité :  lutte  contre  l’isolement  professionnel,  lutte  contre  les déserts  hospitaliers  (exemple :  Soins  palliatifs  au  Vigan,  accès  au bloc opératoire de Nîmes par les chirurgiens de la CHT)

Depuis  5  ans,  les  Hôpitaux  de  la  CHT  Cévennes-Gard-Camargue  (Le CHRU de Nîmes, le CH d’Alès Cévennes, le CH de Bagnols sur Cèze, le CH du Ponteils, le CH d’Uzès, le CH de Pont Saint Esprit et le CH du Vigan) ont construit  un  réseau  médical  au  service  du  patient.  Récemment, cette  politique  a  été  confirmée  nationalement  par  le  pacte  de confiance  via  le  rapport  Couty  (avec  par  exemple  la  volonté  de renforcement de l’accès aux soins d’urgence sur les territoires.) 

La  CHT  a  participé  à  l’élaboration  du  dernier  schéma  régional d’organisation  des  soins  (SROS)  par  des  propositions  territoriales, retenues par l’ARS. Il s’agit de la seule association d’établissements en  dehors  de  la  FHF  dans  la  Région  à  avoir  formalisé  cette démarche. Force  de  propositions  auprès  des  tutelles,  la  CHT  a  obtenu  le financement  par  l’ARS  Languedoc-Roussillon  d’une  équipe  mobile en soins palliatifs au CH Le Vigan.

La  communauté  hospitalière  de  territoire  Cévennes  -  Gard  – Camargue, née il y a presque deux ans, crée des espaces propices au partage  d’expériences  et  à  la  mutualisation  des  compétences  pour des  conditions  d’accès  à  la  meilleure  offre  de  soins  pour  tous  les habitants  du  territoire :  des  consultations  et  soins  spécialisées  à proximité à l’accès aux techniques innovantes à Nîmes. Pour le patient, la CHT offre une visibilité de son parcours de soins.

L’échange  d’information  entre  les  équipes  hospitalières  est  garant d’un  suivi  optimal  et  d’une  continuité  de  la  prise  en  charge  entre établissements.  Les  filières  se  structurent,  les  équipes  se connaissent,  travaillent  ensemble  et  développent  des  outils  de coordination

UN PROJET MEDICAL COMMUN

En  2011,  les  équipes  médicales  et  les  directeurs  des  7 établissements  membres  de  la  Communauté  Hospitalière  de Territoire  Cévennes-Gard-Camargue  ont  enrichi  le  projet  médical commun d’objectifs opérationnels répondant aux thématiques clés :

  • Filières spécialisées d’urgence
  • Oncologie 
  • Gériatrie 
  • Soin de Suite et de Réadaptation (en lien avec le déploiement de l’outil Trajectoire) 
  • Chirurgies
  • Addictologie
  • Périnatalité
  • Transports  (transports  infirmiers  inter-hospitaliers  et  Service Médical d’Urgence et de Réanimation)
  • Psychiatrie  
  • HAD (Hospitalisation à Domicile) 
  • Douleur et soins palliatifs
  • Imagerie 
  • Pharmacie 
  • Recherche

Les axes forts de ce projet médical sont 

LES URGENCES 

Les hôpitaux de la CHT souhaitent structurer les parcours et les filières d’urgences.

URGENCES CARDIAQUES

Il  s’agit  d’aller  au-delà  des  coopérations  existantes  en  cardiologie  entre membres  de  la  CHT. Le  patient  bénéficie  de  consultations  spécialisées et d’explorations  d’urgences  cardiovasculaires  (angioplastie, coronarographie)  le  plus  tôt  possible.  Sa  prise  en  charge  se  réalise  en coordination étroite et permanente avec les médecins correspondants, les cardiologues libéraux, les SMURS et le SAMU 30.

Le dispositif de télémédecine CARDIONET permet aux confrères médicaux de  demander  un  avis  ponctuel  sur  un  enregistrement échocardiographique ou électrophysiologique. 

Cette  organisation  devra  favoriser  l’hospitalisation  du  patient  dans  la structure  la  plus  adaptée  compte  tenu  de  la  technicité  de  l’acte,  au  plus près de son domicile, et ainsi assurer une utilisation optimale des plateaux techniques  des  sites nîmois,  alésien  et  bagnolais.  Les  Unité  de  Soins Intensifs en Cardiologie de ces deux derniers devront impérativement être confortées. 

LA NEUROLOGIE ET LE TRAITEMENT DES AVC

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont fréquents et graves. Aussi le patient doit avoir la garantie d’être pris en charge sur tout le territoire et avec les mêmes chances d’accès aux soins techniques : prise en charge urgente pré-hospitalière,  scanner et IRM, thrombolyse dans les  4 heures, traitement dans l’Unité de Soins Intensifs Neuro-Vasculaires  du CHRU de Nîmes  (USINV),  transfert  après  3  à  5  jours  vers  les  Unités  Neuro- Vasculaires  des  CH  d’Alès  et  de  Bagnols  sur  Cèze,  puis  en  fonction  de  sa récupération, retour à son domicile ou transfert en soins de suite (services de rééducation ou de soins de moyenne ou de longue durée).

Le  patient  bénéficie  déjà  de  consultations  avancées de  neurologie  au  CH Alès-Cévennes  et  de  Bagnols  sur  Cèze  et  d’Uzès,  grâce  au  renforcement des  équipes  médicales  de  ces  établissements  par  le  partage  du  temps médical des spécialistes du CHRU de Nîmes (temps médicaux nîmois mis à disposition :  0,7  ETP  sur  les  CHU  d’Alès  (0.2  ETP),    Bagnols  (0.4  ETP)  et Uzès (0.1 ETP).   L’objectif  de  la  CHT  est  de  développer  l’USINV,  en  complément  d’unités neuro-vasculaires au plus proche du domicile du patient.

LES POLYTRAUMATISES 

La  survie  des  patients  traumatisés  graves  dépend  d’une  chaîne  de  soins structurée  faisant  intervenir  de  nombreuses  spécialités  médicales  et chirurgicales et nécessitant une expertise de plus en plus importante ainsi que  des  moyens  qui  ne  sont  pas  toujours  disponibles  au  niveau départemental.

Le  développement  récent  d’une  activité  de  neurochirurgie  publique  / privée  à  Nîmes  constitue  à  ce  titre  une  chance  supplémentaire  pour  le patient en complétant la couverture chirurgicale accessible sur le territoire gardois.

Dès  lors,  le  CHU  de  Nîmes  a  vocation  à  assumer  la  mission  de  trauma center  territorial    et  à  structurer  avec  ses  partenaires  la  prise  en  charge des urgences poly-traumatologiques, en lien avec le SAMU-centre 15.

LA PERINATALITE

Le  suivi  des  femmes  enceintes  et  des  nouveau-nés  à  risques,  dans  un contexte  de  forte  précarité  sociale,  est  essentiel  avec  un  appui  sur  la prévention  du  handicap  d’origine  périnatale.    A  cette  fin,  la  parturiente doit  pouvoir  accéder  à  une  maternité  de  niveau  2  près  de  chez  elle  et  à des  avis  spécialisés  (via  des  visioconférences  et  de  partage  de  données médicales entre médecins).

La CHT cherche à pérenniser l’offre de maternité de niveau 2 de proximité à  Alès  et  Bagnols  sur  Cèze  et  à  développer  les  capacités  de  réanimation néonatale, sous-dimensionnées dans le Gard.  Le  réseau  Gard-Lozère  Maternet  piloté  par  le  CHU  de  Nîmes  et  auquel participent les centres hospitaliers d’Alès Cévennes et de Bagnols sur Cèze répond également à cet objectif et doit être consolidé.  La  réflexion  sur  un  dossier  informatisé  communiquant  avec  les  autres structures de la CHT, ainsi qu’avec le niveau régional (Naitre en Languedoc Roussillon) et national (réseau Sentinelle), est en cours 

LA CANCEROLOGIE

Les  tumeurs  constituent  dans  le  Languedoc  Roussillon  comme  dans  le Gard la première cause de mortalité.  Dans ce contexte, la CHT Cévennes – Gard – Camargue s’engage envers le patient : à  maintenir  et  à  développer  une  cancérologie  de  proximité  (chirurgie  et séances de chimiothérapies) à  structurer  les  filières  par  discipline  et  à  développer  des  partages d’expertise  (en  particulier  les  Réunions  de  Concertation  Pluridisciplinaire territoriales)   En  complément  des  3  C    (centre  de  coordination  en  cancérologie) actuellement en place, le fonctionnement d’un 3 C territorial pourra être envisagé.

LES SOINS DE SUITE ET DE READAPTATION

La CHT Cévennes-Gard-Camargue souhaite, dans le cadre de la conférence territoriale de santé, participer à une réflexion approfondie sur l’évolution des  capacités  Soins  de  Suite  et  de  Réadaptation  offertes  à  la  population gardoise et leurs proximités. 

L’enjeu pour la Communauté Hospitalière de Territoire est aussi de mettre en place une filière structurée et régulée afin d’orienter le patient vers la bonne  structure,  fluidifier  le  parcours  grâce  à  des  outils  standardisés (logiciel trajectoire) et travailler sur l’aval et la régulation en associant les autres  partenaires  (Institutions  d’hébergement (EHPAD,  FAM),  Structures d’interventions (SIAD,  Samsah,  SAVS),  Médecine  de  ville,  Associations  de malades) 

LA GERONTOLOGIE

Alors  que  la  part  des  personnes  âgées  dans  le  département  du  Gard  est aujourd’hui  proche  de  la  moyenne  nationale,  il  faut  s’attendre  dans  les vingt prochaines années à un accroissement de 52 % des personnes âgées de 60 à 79 ans et de 60 % des personnes âgées de 80 ans et plus (source : Omphale – INSEE).  Des  filières  territoriales  ont  déjà  été  constituées :  les  établissements membres de la CHT ont tissé par convention de nombreux liens avec les établissements médico-sociaux du territoire.  Les besoins de la population demandent à développer des courts séjours gériatriques,  les  équipes  mobiles  de  gériatrie,  renforcer  l’accès  aux  soins de proximité. L’organisation    de  l’après  hospitalisation  des  séjours  de  courte  durée est également essentielle pour cette population fragile. 

Les hôpitaux de jour, les hébergements permanents (USLD et EHPAD), les hébergements temporaires, les accueils de jour, les SSIAD, les CLICs et la médecine  libérale  complètent  le  dispositif  de  prise  en  charge  des personnes âgées.   Les  établissements  ont  su  s’adapter  en  développant  des  activités mutualisées  avec  d’autres  établissements  grâce  au  temps  partagés  de gériatre par exemple et des accès aux plateaux techniques. L’idée  d’anticiper  la  perte  d’autonomie  ou  que  l’incapacité  peut  être réversible guide l’action des équipes. La  CHT  se  donne  pour  objectif  de privilégier  les  entrées  directes  et programmées en ciblant mieux le profil des personnes âgées

Les hôpitaux de jour, les hébergements permanents (USLD et EHPAD), les hébergements temporaires, les accueils de jour, les SSIAD, les CLICs et la médecine  libérale  complètent  le  dispositif  de  prise  en  charge  des personnes âgées.   Les  établissements  ont  su  s’adapter  en  développant  des  activités mutualisées  avec  d’autres  établissements  grâce  au  temps  partagés  de gériatre par exemple et des accès aux plateaux techniques. L’idée  d’anticiper  la  perte  d’autonomie  ou  que  l’incapacité  peut  être réversible guide l’action des équipes. La  CHT  se  donne  pour  objectif  de privilégier  les  entrées  directes  et programmées en ciblant mieux le profil des personnes âgées humains,  le  partage  de  temps  de  gériatres,  le  développement  de consultations  avancées  et  des  politiques  de  prévention  et  de  formation communes  sont  envisagées,  l’objectif  est  également  de  soutenir  et  de développer  les  équipes  mobiles  dans  les  établissements  d’hébergements pour  personnes  âgées  dépendantes  (soins  palliatifs,  cognitivo- comportementales). 

LES RESEAUX

Les  réseaux  constituent  un  excellent  moyen  de  fédérer  les  expertises, autour d’une discipline ou d’une filière. Dotés en  général d’un périmètre très  large,  ils  recourent  naturellement  à  la télémédecine  pour  mettre  les professionnels  en  présence.  Ainsi  le  patient  bénéficie  d’avis  experts  sur l’ensemble  du  territoire.    Les  réseaux  informatiques  sécurisés  entre établissements jouent un rôle également dans l’interprétation en imagerie médicale  comme  pour  les  IRM,  scanner  ou  électroencéphalogramme (EEG).

Ils  dépassent  souvent  le  cadre  de  la  CHT,  qui  n’en  affirme  pas  moins  sa volonté  de  participer  aux  réseaux  régionaux  existants  (ONCO-LR,  Inter- CLUD…)  ou  en  projet  mais  aussi  sa  volonté  de  promouvoir  des  réseaux territoriaux  dès  lors  que  l’échelon  départemental  est  approprié.  Depuis début mars, une nouvelle technique de visionconférence a été acquise par le CHU de Nîmes et partagée par  toute la CHT (nouveau pont offrant de meilleures connexions).

La  coordination  de  l’offre  publique  sur  le  territoire  et l’organisation  des  parcours  de  soins,  l’animation  des  réseaux professionnels de santé sont des enjeux forts. La CHT est le centre névralgique de conception et de gestion des parcours.

 

Réseau Pro Santé, Réseau social professionnel dédié aux professionnels de la santé, médical, paramédical et administratif. Recrutement : offres d'emploi et de poste, de stage, de formation, de remplacement, de cession, en exercice libéral et humanitaires. Création et adhésion à des réseaux publics ou privés de tous types. Rubrique Médicapedia et santé publique. Partenaire officiel de la FHF (Fédération Hospitalière de France). Vous êtes médecin, soignant ou administratif : rejoignez vos confrères!   http://reseauprosante.fr/ 

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
 
a créé un nouveau document
 
 
 
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau AP-HP Hôpital Beaujon.
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux