Se connecter
Chargement ...

LES URGENCES DU CHU DE SAINT-ETIENNE, FONCTIONNENT SANS PERTURBATION depuis 15 octobre

Publié le
Jeudi 03 Juillet 2014 à 14:50

Octobre 2013

Communiqué de presse 

Un mouvement national relatif aux urgences hospitalières a été annoncé visant à limiter pour les urgentistes les contraintes de recherche de lits. Au CHU de Saint-Etienne, l’accueil des urgences n’est pas perturbé, plusieurs mesures concrètes ayant été prises en relation entre les urgences et les autres services afin de limiter les difficultés d’hospitalisation et de fluidifier le passage des malades ou des blessés aux Urgences.

Un travail de plusieurs mois sur la fluidité au sein du service des Urgences

Depuis longtemps à l’initiative du service des urgences et avec les responsables médicaux et soignants ainsi que la direction du CHU de Saint-Etienne, un travail d’organisation a été mené sur l’amélioration de la fluidité de la prise en charge des patients, au sein des urgences et dans l’ensemble du CHU. Ce travail a été renforcé progressivement à partir de 2009, lors du déménagement du service de l’Hôpital Bellevue vers l’Hôpital Nord.

Des modalités concrètes ont été mises en place, pour certaines ces derniers mois, afin d’assurer une gestion aussi coordonnée que possible des flux importants arrivant aux urgences, en particulier :

 Un poste permanent d’infirmier d’organisation de l’accueil, fonction désormais répandue dans les hôpitaux ;

 deux infirmières « de flux » qui travaillent en journée avec le cadre et les médecins et sont dédiées à la gestion des parcours ;

 un dispositif de gestion des lits d’aval coordonné avec les directions et les services d’hospitalisation ;

 un outil informatique de suivi des disponibilités en lits dans l’ensemble du court séjour ;

 une extension de l’Unité d’Hospitalisation de Courte Durée ;

 une mobilisation particulière des praticiens, des cadres, et de leurs interlocuteurs dans les directions support.

La gestion des flux au sein du service

Les deux infirmières dite « de flux » travaillent avec le cadre de santé du service tous les jours, de 9h00 à 19h00. Parallèlement à l’Infirmier d’Organisation de l’Accueil opérant un premier tri à l’entrée du service, l’infirmière de flux a pour fonction de fluidifier le parcours du patient au sein du service des urgences. Elle assure, en lien avec l’équipe médicale et une fois les besoins identifiés, la recherche d’une place adaptée pour chaque patient. Elle veille à sa prise en charge et sa sortie la plus rapide possible, soit par retour à domicile, soit pour une hospitalisation. L’action des infirmières de flux contribue à gérer le mieux possible les délais de prise en charge de chaque patient.

Pour autant, les temps d’attente peuvent ressentis ou réels peuvent parfois rester longs, soit du fait de l’attente d’examens complémentaires prescrits par les médecins, soit pour obtenir des avis spécialisés en fonction de la disponibilité des praticiens des autres services, soit en raison de l’afflux d’urgences ou du délai de libération d’un lit (même une fois identifié, le lit n’est pas toujours immédiatement disponible).

Mais en parallèle, la prise en compte de l’activité médicale et chirurgicale non programmée par les services de médecine et de chirurgie du CHU, dans leur organisation quotidienne, a permis la réduction des délais d’attente et une meilleure régulation des flux. Cette évolution a été rendue possible par un bon niveau de concertation entre les urgences et les services d’hospitalisation.

Un travail à l’échelle de l’établissement pour permettre des hospitalisations rapides

Des dispositifs ont été adoptés pour mettre en lien les services d’hospitalisation, qui assurent l’aval, et les Urgences. Ils ont permis d’améliorer de façon significative la fluidité du parcours du patient.

Une cellule « gestion des lits » dans sa nouvelle forme est opérationnelle depuis février 2012. Elle est déclenchée au vu de critères d’activité validés dans un protocole interne, à la demande de du responsable médical des urgences. Elle est composée du directeur des soins, du chargé mission gestion des lits, des cadres supérieurs des pôles cliniques et des urgences, de responsables médicaux.

La réactivité de la cellule gestion des lits en cas de difficultés constitue une réponse efficace aux pics d’activité, en mobilisant les services de soin pour accueillir les patients en attente d’hospitalisation aux urgences. Les responsables médicaux et soignants des urgences alertent la direction qui active la cellule et mobilise les services de soin. Cela permet également d’ouvrir des lits supplémentaires dans certains services de soin, ou parfois d’y faire admettre des patients de manière directe.

Par ailleurs, la récente mise à disposition de l’outil informatique « lits dispos » permet une réactualisation des disponibilités en lits de l’ensemble de l’établissement 8 fois par jour. La montée en charge progressive de cet outil, alimenté directement par les services, contribue à la fluidité des hospitalisations depuis le service des urgences.

Malgré ces dispositifs, une forte activité conjointe entre les services de soin et le secteur des urgences peut générer des tensions ponctuelles en matière d’attente de lits d’accueil, c’est inévitable.

Toutefois, l’attente a largement diminué depuis l’ouverture de 10 lits supplémentaires dans l’UHCD (Unité d’Hospitalisation de Courte Durée), en mars dernier. Cette unité, placée sous la responsabilité du service des Urgences, permet une prise en charge immédiate et accueille en hospitalisation des patients en attente d’examens complémentaires ou d’un lit d’hospitalisation dans un service adapté.

Ces mesures, qui ont précédé pour une large part celles préconisées par de nombreux acteurs hospitaliers et rapports, placent le service des Urgences du CHU de Saint-Etienne dans une situation relativement satisfaisante en regard des difficultés évoquées dans d’autres établissements, malgré une activité urgente très soutenue et confrontée à de fréquents pics.

Les délais d’attente ressentis ou réels, variables selon les motifs médicaux d’arrivée aux urgences, restent longs et en particulier lors des phases d’activité importante. Cette réalité est en partie incontournable, du fait des modalités actuelles de recours aux urgences par la population.

Dans ce cadre, le dialogue institutionnel interne se poursuit au CHU afin de rechercher une amélioration continue de l’accueil et des délais de prise en charge des patients.

 

Réseau Pro Santé, Réseau social professionnel dédié aux professionnels de la santé, médical, paramédical et administratif. Recrutement : offres d'emploi et de poste, de stage, de formation, de remplacement, de cession, en exercice libéral et humanitaires. Création et adhésion à des réseaux publics ou privés de tous types. Rubrique Médicapedia et santé publique. Partenaire officiel de la FHF (Fédération Hospitalière de France). Vous êtes médecin, soignant ou administratif : rejoignez vos confrères!   http://reseauprosante.fr/

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 2 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 4 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 5 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 5 heures
a rejoint le réseau FONDATION ILDYS
 
il y a 5 heures
vient de créer un nouveau réseau FONDATION ILDYS
 
il y a 6 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 6 heures
a créé un nouveau document dans Secrétaire médicale - RÉSEAU SOCIAL PUBLIC
 
il y a 6 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 7 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 8 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 22 heures
a rejoint le réseau CH Andrée Rosemon
 
il y a 22 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 23 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 5 mois
 
il y a 5 mois
a mis à jour le réseau DEPARTEMENT DE LA MEUSE
 
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux