Se connecter
Chargement ...

Obésité : le rôle longtemps sous-estimé de la flore intestinale

Publié le
Lundi 07 Octobre 2013 à 17:48

Obésité : le rôle longtemps sous-estimé de la flore intestinale

 

Elle a longtemps été sous-estimée, mais deux études parues ces jours-ci dans la revue « Nature »mettent en évidence le rôle de la flore intestinale dans l’obésité. Les personnes dont la flore intestinale est pauvre en bactéries auraient un risque plus important de développer des maladies liées à l’obésité, telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires ou hépatiques.

Cette découverte ouvre la porte à de nouveaux traitements anti-prise de poids. Pour le directeur de recherche à l’Inra, Stanislas Dusko-Ehrlich, « ces bactéries peu présentes chez un quart de la population protègent manifestement contre la prise de poids ».

« On peut donc envisager à l’avenir d’essayer de développer des traitements basés sur ces bactéries qui seraient utilisées comme des probiotiques. »

A l’heure actuelle, on estime que l’épidémie d’obésité concernera plus de 700 millions de personnes en 2015.

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 6 heures
a rejoint le réseau Pôle Emploi
 
a créé un nouveau document
 
il y a 14 heures
a rejoint le réseau CH de Douai, Nord Pas de Calais
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau FHF
 
a créé un nouveau document
 
a mis à jour le réseau La Médicale
 
a mis à jour le réseau La Médicale
 
  • 1/1

Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux