Se connecter
Chargement ...

Comment intégrer des achats écoresponsables en Ehpad ?

Publié le
Vendredi 22 Novembre 2013 à 08:53
FHF
Réseau public -
21989
- Autres

Lien FHF  :

http://www.fhf.fr/Actualites/Management-durable-RSE/Documents-de-reference/Comment-integrer-des-achats-ecoresponsables-en-Ehpad

Comment intégrer des achats écoresponsables en Ehpad ?

Publié le 21 novembre 2013

[Hospimedia] - Comment intégrer le développement durable dans votre politique d’achats de produits ou de services. La méthode, les labels.

Les notions de développement durable et d’achat écoresponsable

La première notion repose sur trois piliers : l’efficacité économique, l’équité sociale et la préservation de l’environnement. L’achat éco-responsable s’applique à la passation de marchés de fournitures, de services et de travaux. Son objectif est de réduire la consommation par une redéfinition des besoins réels, de favoriser l’achat de produits à faible consommation d’énergie et de ressources, afin de réduire la pollution et d’encourager le respect de l’environnement lors de l’exécution des marchés. Des critères d’écoresponsabilité peuvent être appliqués à l’ensemble des phases d’une procédure d’achat.

Les marchés publics et le développement durable

Les avancées du droit européen et l’évolution du code des marchés publics plaident en faveur de l’environnement. Dans un premier temps, le cadre juridique de l’achat public a bénéficié d’une impulsion communautaire donnée par la directive CE n°2004/18 du Parlement européen et du conseil du 31 mars 2004, relative aux procédures de passation de travaux, fournitures et services, promouvant le développement durable dans l’adjudication de marchés.

Deux outils d’aide aux acteurs publics Guide de l’achat public écoresponsable, achat de produits, Groupe permanent d’étude des marchés "Développement durable et environnement", décembre 2004. Acheter vert ! Un manuel sur les marchés publics écologiques, Commission européenne, Office des publications des communautés européennes, 2005. Puis, deux ans plus tard(1), ce concept a été introduit dans le code des marchés publics. Il s’agit désormais d’une obligation puisque toute omission doit faire l’objet d’une justification. Pas moins de six articles(2) du code des marchés publics permettent ainsi au pouvoir adjudicateur de prendre en compte des exigences environnementales lors de l’achat public dans le respect des principes généraux, à plusieurs étapes de la passation et du déroulement du marché. Dorénavant, l’acheteur public ne doit pas négliger les performances environnementales d’un produit car elles sont de nature à affecter tant la qualité de la fourniture que son coût.

L’arbre de sélection

Avant même de définir l’objet du marché, commencez par procéder à l’évaluation de vos besoins réels et par les exprimer convenablement. Ces deux prérequis constituent une étape cruciale dans la phase préparatoire. Il s’agit d’éviter d’acheter a priori en décrivant ses besoins de manière fonctionnelle, ainsi vous ne risquerez d’exclure aucune possibilité sur le marché. Puis, définissez l’objet : le produit, le service ou les travaux pressentis par votre Ehpad. Ce processus de détermination respectera la performance environnementale. Attention, avant de penser "écologique", vous devrez bien valider l’aptitude à l’usage. Ensuite, il vous faudra sélectionner les produits ou services selon des spécifications techniques sur la base de normes environnementales ou de labels écologiques. Vous pourrez ainsi mieux cerner les caractéristiques attendues des fournitures et des services à acquérir. Vérifiez la conformité à ces exigences selon les critères des écolabels, et évaluez les offres lors de la phase d’attribution.

Les écolabels officiels

Ils ont été créés à l’initiative des pouvoirs publics. Ces écolabels définissent pour une catégorie de produits dans le cahier des charges, les niveaux d’exigence à satisfaire concernant à la fois l’aptitude à l’usage et la limitation de l’impact sur l’environnement. Les critères pris en compte dans ces cahiers des charges reposent sur une approche du cycle de vie du produit. Ils visent à limiter ses impacts depuis l’extraction des matières premières jusqu’à sa fin de vie en tant que déchet. On distingue sept écolabels principaux : le label écologique de l’Union européenne (la "fleur" européenne), le cygne nordique (Scandinavie), l’ange bleu (Allemagne), la marque NF-environnement (créée par AFNOR-certification), l’écolabel autrichien (Umweltzeichen), l’écolabel néerlandais (Mileurkeur) et le label d’efficacité énergétique pour les équipements (Energy Star).

(1) Décret n°2006-975 du 1er août 2006 portant sur le code des marchés publics, Journal officiel du 4 août 2006.

(2) Articles 5, 6, 14, 45, 50 et 53.

Logo HOSPIMEDIA

 Article d'Éric Charles publié le 20/11/2013 sur www.hospimedia.fr 

connectez vous pour commenter cet article

 
Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
 
a créé un nouveau document
 
 
 
 
il y a 20 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau FONDATION ILDYS
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux