Se connecter
Chargement ...

1ère grossesse en Rhône-Alpes grâce à la vitrification de l'embryon

Publié le
Jeudi 14 Juin 2012 à 17:03

Communiqués et dossiers de presse

1ère grossesse en Rhône-Alpes grâce à la vitrification de l'embryon

  


Dans le cas d’aide médicale à la procréation (AMP), les embryons sont congelés pour être ensuite implantés dans l’utérus. Avec la congélation lente, technique classique utilisée aujourd’hui, un embryon sur deux est intact en moyenne, après décongélation.

Autorisée en France par l’agence de biomédecine depuis fin 2010, la vitrification est une technique de congélation ultra-rapide des embryons après fécondation in vitro. Elle permet une nette augmentation du taux de survie des embryons. La première naissance, en France, a eu lieu à Paris en août dernier. 
L’équipe de médecine de la reproduction de l’hôpital Femme Mère Enfant, et en particulier le Dr Cécile Grèze et les techniciens du laboratoire dont Salomé Vellut, travaillent depuis plus d’un an sur ce procédé qui exige des gestes techniques particulièrement minutieux et rigoureux. La vitrification est réalisée de façon individuelle, manuelle par une technicienne ou un biologiste. Leurs efforts se sont portés sur la vitrification de l’embryon au stade blastocyste (J5-J6) qui donne des taux de survie assez décevants en congélation lente. L’équipe a fait 74 vitrifications depuis juillet 2011 et 17 réchauffements avec 16 transferts embryonnaires. 4 grossesses ont été obtenues dont 3 évolutives. La première grossesse a passé le premier trimestre. Le taux de survie des embryons au stade blastocyste est de 96% contre 72% en congélation lente.


Les couples du centre d'AMP de l’hôpital Femme Mère Enfant bénéficient grâce à cette technique d'une augmentation de chance de transfert intra-utérin après décongélation.

Le laboratoire en médecine de la reproduction comprend 5 médecins responsables de l’assistance médicale à la procréation et du CECOS (Centre de conservation des œufs et des embryons) 11 techniciens de laboratoire et 6 secrétaires médicales. Au total environ 10 000 examens de spermiologie, 2061 assistances médicales à la procréation dont 388 congélations embryonnaires ont été réalisées en 2011. Le CECOS assure une activité d’autoconservation embryonnaire mais aussi de gamètes (sperme et tissus ovariens ou testiculaires) soit au total 945 autoconservations en 2011 et une activité de recours soit 618 dons (de sperme, d’ovocytes et d’accueil d’embryons).

Le centre de médecine de la reproduction de l’HFME :
1000 couples pris en charge
1461 tentatives de Fiv
32,6 % grossesses/transferts en 2011
Soit en moyenne 450 enfants nés par an dans le centre.
Le service sous la responsabilité du Pr JF Guérin regroupe 4 unités fonctionnelles (UF) dont 2 cliniques prenant en charge l’infertilité féminine (Pr B.Salle) l’infertilité masculine (Pr H. Lejeune) et 2 UF biologiques ; le laboratoire regroupe toute l’activité de diagnostic et les techniques d’AMP (Dr J. Lornage). Le CECOS prend en charge toute la partie conservation des gamètes et des embryons (Dr S. Giscard d’Estaing) ainsi que les techniques de dons (Dr M Benchaïb)

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 1 heure
 
il y a 1 heure
 
il y a 1 heure
 
 
il y a 2 heures
a mis à jour le réseau Centre Hospitalier JEAN PIERRE FALRET
 
il y a 2 heures
a créé un nouveau document
 
 
il y a 2 heures
vient de créer un nouveau réseau Centre Hospitalier JEAN PIERRE FALRET
 
a créé un nouveau document
 
il y a 3 heures
a mis à jour le réseau CH du Nord-Mayenne
 
il y a 3 heures
a mis à jour le réseau CH du Nord-Mayenne
 
il y a 5 mois
a rejoint le réseau COMMUNE DE MEREVILLE
 
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux