Se connecter
Chargement ...

Cuvée 2013 de l’internat : les futurs médecins optent pour les spécialités rémunératrices ou confortables

Publié le
Lundi 30 Septembre 2013 à 17:27

Cuvée 2013 de l’internat : les futurs médecins optent pour les spécialités rémunératrices ou confortables

 Fin septembre s’est achevée la procédure de choix des étudiants en médecine ayant passé avec succès les épreuves classantes nationales (ECN), l’ex-concours de l’internat. Les 8 001 étudiants officiellement déclarés reçus, début juillet, ont donc dû choisir parmi les 7 820 postes d’internes (moins que de candidats mais la différence s’explique en partie par la filière de médecine militaire, comptabilisée à part) en hôpital proposés par le ministère de la santé, les mieux classés ayant priorité pour exercer le choix de leur spécialité et de leur ville. Depuis 2011, cette procédure pilotée par le Centre national de gestion (CNG) est entièrement automatisée et s’effectue à distance, depuis un ordinateur. Le traditionnel amphi de garnison qui réunissait, autrefois, tous les reçus est désormais virtuel : 7 562 postes ont été pourvus, soit presque 97%.

Trio gagnant : Ophtalmo, dermato, radiologie

Le palmarès des spécialités choisies recoupe à peu près la hiérarchie des rémunérations des futurs médecins Arrivent ainsi en tête l’ophtalmologie, pour laquelle il fallait être classé avant le 2148ème rang pour avoir une chance de décrocher un poste, la dermatologie (dernier classé, le 2893ème) puis la radiologie (2998ème), la cardiologie (3040ème) et la gastro-entérologie (3273ème) ou l’anesthésie (3730ème).

Lorsqu’on examine les revenus des médecins libéraux, selon les statistiques de la Dress (chiffres 2011), ce sont les radiologues les mieux payés (217 910 euros annuels), puis les anesthésistes (190 200), les ophtalmologues (145 870), les chirurgiens (132 490 euros) et les cardiologues (120 830). Les dermatologues pointent à l’avant dernière place quant aux rémunérations, avec 64 270 euros, le confort d’une vie professionnelle avec peu d’urgences expliquant sans doute l’attrait de cette discipline auprès des futurs médecins.

En queue : psychiatrie,médecine générale et médecine du travail

Chaque année, le classement et les choix des étudiants réservent quelques surprises. Une étudiante très bien placée, en 490ème position, et qui avait donc le choix le plus large, a préféré la peu prisée médecine générale, qui reste pourtant le dernier choix.

Le peloton de queue regroupe médecine de travail, santé publique, psychiatrie et médecine générale où 168 postes sur les 3 799 offerts n’ont pas été pourvus. Le revenu moyen annuel d'un généraliste exercant en libéral ressort à 71 320 euros . La psychiatrie est la moins bien rémunérée, à 63 030 euros par an. Enfin, la médecine du travail, spécialité offrant pourtant confort de vie et rémunération, est délaissée, toute comme la médecine de santé publique. « C’est dommage car la santé publique, que j’ai moi même choisie, est très intéressante, mais les étudiants ne connaissent pas ces métiers, leurs études ne les mettant pas en contact avec eux », regrette Michel Benzaqui, interne en médecine et vice-président de l’université Paris Diderot, où il représente les étudiants.

 Les contrats de service public n'attirent toujours pas

A noter : sur les 83 postes offerts dans le cadre des Contrats d’engagements de services publics (CESP), 26, soit un petit tiers, n’ont pas trouvé preneurs. Ces contrats assurent aux étudiants un salaire de 1 200 euros bruts, par mois, pendant toute leur formation en contrepartie d’un engagement, une fois devenus médecins, à exercer dans les zones déficitaires durant le même nombre d’années qu’a duré cette aide. La ministre de la santé, Marisol Touraine, espère conclure 1 500 de ces contrats d’ici 2017, mais cette mesure incitative suffira-t-elle à combler les déserts médicaux ?

 

Isabelle Rey-Lefebvre

 

http://enseignementsup.blog.lemonde.fr/2013/09/28/cuvee-2013-de-linternat-les-futurs-medecins-optent-pour-les-specialites-remuneratrices-ou-confortables/

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 1 heure
a créé un nouveau document
 
il y a 2 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 2 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 2 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 2 heures
a rejoint le réseau AP-HP Hôpital Tenon
 
a mis à jour un document
 
il y a 5 heures
a mis à jour le réseau VILLE DE LINAS
 
il y a 16 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 18 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
a rejoint le réseau EHPAD Les Fontaines
 
il y a 23 heures
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux