Se connecter
Chargement ...

100 jours au Japon.

Publié le
Jeudi 17 Avril 2014 à 09:42
Télécharger

Le master 2 a cette particularité de se caler sur l’année universitaire en commençant en septembre pendant la fin du semestre d’été et de finir en juin alors que le semestre est déjà bien entamé. Comment alors profiter au maximum des presque 4 mois restant avant la reprise de l’internat. En faisant un stage libre à l’étranger ! Alors bien sûr il n’ y a pas de site internet www.faire1stage_libre_pendant_son_master_2.com. Il faut donc un peu de motivation et de persévération pour préparer son stage. Trouver un pays, trouver un laboratoire prêt à accueillir un étudiant, trouver des fonds, faire faire un VISA, etc. Mais à l’arrivée, cela vaut vraiment le coup. J’ai donc mis un peu d’argent de coté pendant huit mois. Il faut savoir que l’ambassade du Japon demande un relevé de comptes et des fiches de salaire avant d’attribuer un VISA...

Je suis parti début juillet 2010 à Osaka dans un service de recherche en imagerie. Le directeur du laboratoire m’avait dit « tu travailleras sur la caractérisation IRM des plaques d’athéromes sur un modèle porcin ». Bon, il n’y avait pas d’IRM dans le service, ni de cochon d’ailleurs… J’ai donc eu droit à un sujet l’étude de la résolution intrinsèque d’un système imageur de type PET. Qu’importe. J’étais au Japon et je comptais bien mettre à profit mon déplacement ! Je me suis donc trouvé un petit appartement dans le centre d’Osaka, dans un quartier plutôt animé. La particularité de ce studio était que mes fenêtres donnaient sur un mur, empêchant toute lumière du jour de pénétrer dans ma chambre. Très bon prétexte pour sortir le plus possible.

Le matin, je prenais très tôt le métro pour une petite heure de transport, mêlé aux travailleurs japonais. Ce dont je ne me doutais pas, c’est qu’il faisait 35°C à l’ombre en plein été au Japon ce qui rendait les déplacement relativement épuisants. Je buvais mon café frais liquide conditionné en boite de conserve pendant le transport (presque 1 heure). Une fois arrivé dans le laboratoire, les journées débutaient souvent par un staff où l’ensemble du service était convié. Du plombier au chercheur faisant sa thèse. Là, le chef de service faisait état des avancements des travaux de recherche et des réparations de la tuyauterie des toilettes. Ensuite tout le monde filait en vitesse à son poste.

 

 

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 18 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 19 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 19 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 22 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau CH de Voiron
 
 
vient de créer un nouveau réseau COMMUNE DE MESQUER-QUIMIAC
 
 
il y a 3 mois
a rejoint le réseau CHS La Candélie
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux