Se connecter
Chargement ...

Le médecin traitant, pilier de la future stratégie nationale de santé

Publié le
Lundi 30 Septembre 2013 à 13:58

Le médecin traitant, pilier de la future stratégie nationale de santé

Auteur : Jacques Cofard
24 septembre 2013

ParisFrance - Le médecin traitant sera-t-il le pilier du système de santé français de demain ? A en croire la feuille de route de la stratégie nationale de santé, présentée ce 23 septembre par Marisol Touraine, ministre de la Santé, entourée de Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, d'Alain Cordier, de Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées, et de Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, la réponse est positive. C'est le 8 février dernier que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait confié à Alain Cordier la lourde tâche de faire des propositions sur l'avenir du système de santé français, en réunissant autour de lui un Comité des sages. Le rapport, qui avait fuité en juillet dernier, avait été salué par les acteurs de la santé, hospitaliers et libéraux. Il proposait ni plus ni moins que d'abattre les murs entre le sanitaire, le médico-social, entre l'hôpital et la ville.

Si Marisol Touraine s'est largement inspirée des 19 propositions du rapport Cordier [1], elle a donné à sa stratégie nationale de santé une toute autre tournure en plaçant au cœur de son dispositif le médecin généraliste [2]. « Il ne s'agit pas d'étatiser la médecine libérale, ni d'opposer la médecine libérale à l'hôpital. Il faut mettre en place une politique de coopération entre les professionnels de santé », a notamment déclaré la ministre de la Santé.

Généralisation du tiers payant


Première mesure, la plus structurante : la généralisation du tiers payant en soins de ville. But affiché : désengorger les urgences, faire affluer les patients de nouveau vers la médecine de ville. Dès 2014, le tiers payant en soins de ville devrait être accessible pour les bénéficiaires de l'aide complémentaire santé (ACS), avant d'être généralisé pour tous en 2017.

Deuxième train de mesure : faire du médecin traitant le pivot des équipes soignantes, en réformant la tarification de la médecine de ville. Dans le prochain PLFSS, une rémunération forfaitaire de coordination devrait être proposée. Les nouveaux modes de rémunération collectifs du PLFSS 2013 seront, pour leur part, étendus à 150 nouvelles équipes.

La coordination des professionnels de santé nécessite également de repenser le dossier médical personnel (DMP) : « Le DMP dans sa forme actuelle a vécu. Nous allons lancer un DMP 2e génération, avant la fin de l'année, qui devra être l'instrument des parcours de soins, au service des personnes âgées, mais aussi des maladies chroniques ». Le médecin traitant aurait donc vocation, grâce à un financement rénové, d'être le coordinateur des équipes de soins pour un service public territorial de santé. Lequel service public aurait d'abord pour vocation de poursuivre des objectifs de prévention et de santé publique. Car, au-delà du renforcement du rôle du médecin traitant, Marisol Touraine fixe un deuxième objectif à sa stratégie nationale de santé : le rééquilibrage du préventif et du curatif, au profit du préventif.

Bientôt des « class actions » à la française ?


En matière de prévention, l'essentiel des mesures seront énoncées dans la prochaine loi de santé publique. Toutefois, Marisol Touraine a d'ores et déjà fixé cinq priorités : la jeunesse (de 0 à 25 ans), la lutte contre les addictions, le cancer, la santé mentale, les personnes âgées.

Pour mesurer les progrès faits en santé, la loi de santé publique 2014 devrait proposer une série de nouveaux indicateurs d'état de santé de la population et fixer des objectifs en termes d'amélioration de la santé. « Le médecin traitant sera le pivot de cette politique de prévention », a déclaré Marisol Touraine. Pour ce faire, la rémunération sur objectifs de santé publique, actuellement réservée à quatre spécialités, devrait être généralisée à l'ensemble du corps médical. Cette mesure pourrait intervenir dès 2014.

Enfin, dernier pilier de la stratégie nationale de santé, le renforcement des droits des patients (Class action). Là encore, Marisol Touraine a annoncé une mesure phare : la mise en place d'actions de groupe dans le domaine de la santé dès 2014. Alors que la loi relative à la consommation, adoptée le 13 septembre dernier, s'était refusé à généraliser les actions de groupe au domaine de la santé. Cette mesure devrait être inscrite dans la prochaine loi de santé publique.

Autre mesure, attendue : la mise en place d'un service public d'informations en santé. Avec une première étape, qui sera franchie la semaine prochaine avec l'ouverture d'un site d'informations sur les médicaments (www.medicaments.gouv.fr).

Prochaines étapes pour la nouvelle stratégie nationale


La stratégie nationale de santé doit répondre à trois défis majeurs : le vieillissement de la population, le développement des maladies chroniques, et la réduction des inégalités de santé. Pour ce faire, elle se donne dix ans. Ce chantier sera piloté par un comité interministériel de santé, placé sous la houlette du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, et vice-présidé par Marisol Touraine, qui devrait réunir les ministères de la Santé, de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, du Travail et de l'Emploi, de la Justice.

Parallèlement, une concertation en région sera menée par les Agences régionales de santé (ARS), entre novembre et février prochain. Elle devrait réunir l'ensemble des acteurs de santé sur un territoire. Les propositions qui seront énoncées à la suite de ces débats pourront ensuite être intégrées dans la loi de santé publique, votée en 2014. Avant cela, de nombreuses propositions seront adoptées dès le PLFSS 2014 : nouveaux modes de rémunération forfaitaires pour les médecins, tarification de la télémédecine...

http://www.medscape.fr/autre/articles/1585687/

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
a rejoint le réseau EHPAD Les Fontaines
 
il y a 4 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 5 heures
a rejoint le réseau CH de Douai, Nord Pas de Calais
 
il y a 5 heures
a rejoint le réseau FHF
 
il y a 6 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 7 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 7 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 7 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 7 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 7 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 8 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document dans Médecin neurologue - RÉSEAU SOCIAL PUBLIC
 
il y a 12 heures
a créé un nouvel album : LOGO - Ugecam Alsace dans UGECAM Alsace
 
il y a 12 heures
a rejoint le réseau UGECAM Alsace
 
il y a 21 heures
a rejoint le réseau CH DE SAINT-BRIEUC
 
il y a 21 heures
a mis à jour le réseau VILLE DE LINAS
 
il y a 21 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 21 heures
a rejoint le réseau VILLE DE LINAS
 
il y a 21 heures
a mis à jour le réseau VILLE DE LINAS
 
a créé un nouveau document
 
il y a 22 heures
a mis à jour le réseau VILLE DE LINAS
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux