Se connecter
Chargement ...

Les médecins étrangers formés en France : des ambassadeurs négligés.

Publié le
Lundi 02 Juin 2014 à 14:43
Télécharger

Ils ont été formés par les meilleurs spécialistes de l’Hexagone, savent à quelle porte frapper. De retour dans le Golfe, c’est la désillusion : la France boude les coopérations, et c’est ailleurs que ces médecins envoient leurs patients.

DEPUIS son retour en Arabie Saoudite, il y a deux ans, ce chirurgien n’a adressé qu’un seul patient en France. Parce que ce dernier y a de la famille et l’avait demandé. Tous les autres, ceux qui ont eu besoin d’une technique ou d’un équipement dont le Royaume ne dispose pas, il les a envoyés aux États-Unis.

C’est pourtant en France que ce praticien a appris la chirurgie vasculaire. Cinq années aux côtés des plus grands. « Quand j’opère, c’est façon Fabiani ou Koskas. Je suis l’élève de la France ». Aujourd’hui l’élève est déçu, et il le dit ouvertement. « Les contacts ne sont pas entretenus. J’ai appelé mes anciens confrères parisiens depuis mon retour, mais rien. Aucun n’est venu me rendre visite. J’ai voulu envoyer des étudiants se former à l’AP-HP, cela n’a pas été possible. J’ai proposé à l’INSERM une coopération en recherche, pas de réponse. Cela me fait mal au coeur car je sais que la médecine française est de qualité. Nos collègues en France ne comprennent pas qu’une coopération doit être complète ». Et de citer l’exemple de cet hôpital, à Washington, qui échange des médecins et organise des téléconférences hebdomadaires avec Riad.

Le Dr Philippe Aubry a mis en route le programme de formation médicale entre les pays du Golfe et la France. En quelques années, le programme a pris l’eau. L’an passé, l’Arabie a envoyé 218 médecins se former en Allemagne. Les États-Unis en ont reçu plus de 800. En France, ils n’étaient que… douze. « Les obstacles sont trop nombreux, déplore le Dr Aubry. La France a des cartes à jouer qu’elle néglige ». Le chirurgien saoudien partage son avis. « J’ai voulu me former un an de plus en France, l’Arabie aurait tout payé. Refusé ! J’ai dû aller au Canada. Pourtant, les médecins saoudiens formés en France sont la clé ».

www.reseauprosante.fr
Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
a créé un nouveau document
 
il y a 12 heures
a rejoint le réseau CH Andrée Rosemon
 
il y a 12 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 12 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 14 heures
a créé un nouveau document
 
 
il y a 15 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 17 heures
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau CH du Nord-Mayenne
 
il y a 17 heures
a rejoint le réseau MAIRIE DE ST GENIS POUILLY
 
il y a 17 heures
vient de créer un nouveau réseau MAIRIE DE ST GENIS POUILLY
 
il y a 19 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 20 heures
a rejoint le réseau CSSR de Caudebec
 
il y a 20 heures
vient de créer un nouveau réseau CSSR de Caudebec
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux