Se connecter
Chargement ...

Grève des sages-femmes : le gouvernement appelé à arbitrer

Publié le
Jeudi 20 Février 2014 à 12:06

La manifestation du 16 décembre à Paris a réuni 4 000 sages-femmes, selon les organisateurs, 2 000 selon la police.

 

Cela fait quatre mois que leur grève a commencé dans les maternités. Mercredi 19 février, plusieurs milliers de sages-femmes devaient de nouveau défiler à Paris.

Leur collectif, qui veut voir reconnu ce métier comme une profession médicale à part entière, avance une double revendication : l'obtention du statut de praticien hospitalier, ce qui les conduirait à sortir de la fonction publique hospitalière, et la possibilité en exercice libéral d'être véritablement consultées directement par les femmes, pour le suivi gynécologique (frottis…) et la prescription d'unecontraception.

Mais les syndicats représentatifs de la profession (CGT, CFDT, FO…) ne sont pas d'accord, estimant que le statut de fonctionnaire est plus protecteur, tout comme les gynécologues hospitaliers et libéraux, qui jugent que davantage d'autonomie des sages-femmes comporterait des risques pour les femmes.

Lire aussi : Faute de consensus, le gouvernement reporte sa décision sur le statut des sages-femmes

Tous les acteurs du dossier ont cependant une demande commune : que le ministère de la santé tranche désormais rapidement. En décembre 2013, alors qu'aucun compromis n'avait pu être trouvé, il avait donné trois mois de plus à la concertation, sans que les lignes ne parviennent depuis à bouger dans les réunions du groupe de travail qui se réunit régulièrement. Par communiqués interposés, le ton est même monté et les relations se sont envenimées.

« TOUT LE MONDE ESPÈRE QUE CELA SE TERMINE »

« Sages-femmes comme obstétriciens, tout le monde espère que cela se termine. Cette grève a aussi beaucoup perturbé les services, non pas en terme d'organisation, mais d'ambiance, explique Pascale Le Pors-Lemoine, vice-présidente du Syngof et de l'intersyndicale Avenir Hospitalier, qui représente les gynécologues-obstétriciens.

« On a l'impression que le ministère veut faire traîner les choses en longueur pourétouffer nos voix et épuiser les foules. Qu'il nous dise où il veut aller », lance Nicolas Dutriaux, l'un des porte-parole du collectif, qui regroupe notamment l'Organisation nationale syndicale des sages-femmes ou le Collège national des sages-femmes.

Les négociations « vont déboucher sur une revalorisation salariale et un statut à l'hôpital qui prenne pleinement en compte leur caractère médical », avait déclaré Marisol Touraine une semaine avant cette nouvelle manifestation, invitant chacun à « faire preuve de responsabilité ». Le ministère doit désormais trouver un juste milieu, afin que les gynécologues acceptent de se répartir certaines tâches avec les sages-femmes, et que celles-ci reconnaissent qu'elles ne peuvent pas gérersans eux.

 

http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/02/19/greve-des-sages-femmes-le-gouvernement-appele-a-arbitrer_4368902_1651302.html

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 10 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 14 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 19 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 21 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 22 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 22 heures
a rejoint le réseau FONDATION ILDYS
 
il y a 22 heures
vient de créer un nouveau réseau FONDATION ILDYS
 
il y a 23 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 23 heures
a créé un nouveau document dans Secrétaire médicale - RÉSEAU SOCIAL PUBLIC
 
il y a 23 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau CH Andrée Rosemon
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux