Se connecter
Chargement ...

Bouge ton Blues : Lutter contre le mal-être étudiant.

Publié le
Vendredi 13 Juin 2014 à 10:36
Télécharger

Généralités

La période des études supérieures est un moment charnière où de nombreux changements s’opèrent. Nous acquerrons une plus grande autonomie et de nouvelles responsabilités comme un premier emploi et la gestion du logement et la quantité de travail scolaire est souvent accrue. A cela s’ajoute l’éloignement géographique de la ville d’origine, et donc des amis et de la famille, pour la plupart d’entre nous. Tous ces changements peuvent entraîner une augmentation du stress, de la solitude et de l’isolement, engendrant un mal-être.

Dans le cadre du programme « Etudiant Bien Dans Sa Peau », la FNEO, en partenariat avec la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes), vous propose d’organiser une action de prévention : Bouge ton blues.

Celle-ci a pour but de vous sensibiliser au mal-être étudiant qui peut prendre de nombreuses formes : l’isolement, une mise à l’écart, des troubles alimentaires et/ou des troubles du sommeil, des automutilations (blessures volontaires comme des coupures ou des brûlures) ou une perte d’intérêt pour les activités auparavant appréciées telles que le sport. L’accumulation de plusieurs de ces signes doit alerter lorsque leur durée et leur intensité augmente. Ils peuvent varier en fonction des personnes.

Si ce mal-être n’est pas rapidement perçu, il peut malheureusement conduire au suicide : la personne croit à tort ne pas avoir d’autre solution pour arrêter de souffrir. Selon les spécialistes, la tentative de suicide serait le plus souvent un appel au secours, une protestation contre la vie, plus qu’un véritable désir de mort. Il n’empêche : 30 à 40 % des personnes ayant fait une tentative de suicide récidivent dans l’année qui suit et 10 % décèdent par suicide dans les dix ans. Il faut également savoir que le décès par suicide est la première cause de mortalité des jeunes entre 25 et 34 ans (23 % du nombre total de décès) et la deuxième entre 15 et 24 ans (16 %). Sachant que 80 % des tentatives de suicide sont précédées de signes annonciateurs, l’urgence de leur prise en charge semble évidente.

reseauprosante.fr

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 14 heures
a mis à jour un document
 
il y a 14 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 16 heures
a rejoint le réseau Secrétaire Médicale
 
il y a 16 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 16 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 16 heures
a créé un nouveau document
 
 
 
il y a 16 heures
vient de créer un nouveau réseau Recherche poste de secrétaire médicale
 
il y a 18 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 21 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 2 jours
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux