Se connecter
Chargement ...

12ème Baromètre Afipa 2013 des produits du selfcare : une situation inégale et contrastée entre les différents produits du marché du selfcare

Publié le
Vendredi 24 Janvier 2014 à 16:41

Pour la première fois et conformément à l’évolution de l’association vers la représentation des produits du selfcare (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires d’automédication)[1], l’Afipa (Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable) a rendu public les chiffres de ce marché pour 2013. 


[1] Les produits du selfcare représentés par l’Afipa sont destinés aux individus qui souhaitent prendre en charge leur santé ou leur bien-être avec en règle générale le conseil d’un professionnel de santé. Ces produits sont des médicaments de prescription médicale facultative non remboursés, des dispositifs médicaux (à prescription facultative ou sans prescription, et non remboursés) et des compléments alimentaires (sans prescription).

 

Réalisé par Celtipharm, le 12ème Baromètre traduit une situation inégale entre les médicaments d’automédication d’une part et les dispositifs médicaux et compléments alimentaires vendus en officine d’autre part.

Les ventes totales des médicaments d’automédication, en prix public TTC, s’élèvent ainsi à 2,123 milliards d’euros en 2013 soit une baisse de 3% par rapport à 2012. A l’inverse, les dispositifs médicaux et les compléments alimentaires connaissent une évolution plus favorable affichant une croissance respective en valeur de 4.3% pour les premiers et de 6.2% pour les seconds.


Pour Pascal Brossard, Président de l’Afipa : 
« Ce coup d’arrêt pour les médicaments d’automédication représente un réel danger pour l’organisation et l’efficience du système de soins, tant en termes de coût pour la Sécurité sociale que de surcharge de travail pour les médecins généralistes. Par conséquent, le soutien des pouvoirs publics et la mise en place rapide d’actions pragmatiques, par l’intermédiaire notamment des travaux engagés dans le cadre du Conseil stratégique de filière, sont plus que jamais nécessaires et indispensables. L’élargissement de la liste des produits disponibles en automédication, une meilleure information du patient ou encore une formation adaptée des professionnels de santé apparaissent notamment prioritaires pour garantir le développement de l’automédication responsable sur le territoire et le rattrapage du retard français par rapport aux autres pays européens. »
Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 12 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 16 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 21 heures
a créé un nouveau document
 
il y a 23 heures
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a rejoint le réseau FONDATION ILDYS
 
vient de créer un nouveau réseau FONDATION ILDYS
 
a créé un nouveau document
 
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux