Se connecter
Chargement ...

Un virage périlleux.

Publié le
Mardi 15 Avril 2014 à 10:40
Télécharger

Alain LEROY, Directeur de l’IRFMK d’Orléans

A l’heure de « l’universitarisation » de nos études, la question des rapports entre les instituts et les universités doit être posée.

Si les instituts restent autonomes, comme sans doute sera le cas de la majorité des instituts privés, une convention délimitant les obligations de chacun devrait permettre d’établir une plateforme de collaboration. Le niveau de rémunération des intervenants provenant de l’Université devra être établi précisément. Il est différent du taux habituel des intervenants de l’institut et cela risque de poser question à long terme. La place et l’influence des représentants de l’Université dans les instances de consultation devront être débattues. Ces questions devraient néanmoins, trouver facilement une réponse.

La question des instituts publics est plus complexe, car depuis le financement régional, la politique de gestion n’est plus sous la seule dépendance des hôpitaux et la notion « d’école hospitalière » est devenue de fait obsolète. Une vision plus « moderne » de la gestion des instituts se fait jour en ouvrant le partenariat avec l’Université.

La quasi-totalité des instituts publics a établi un partenariat avec une université, au moins pour son recrutement. Aujourd’hui, les textes qui vont apparaître, vont renforcer ces liens tissés de longues dates. Pourquoi ces instituts resteraient-ils « hospitaliers » ? Qu’est-ce qui les empêche de se rapprocher de l’Université ? L’impulsion de la Région va-t-elle dans ce sens ? Qu’apporte un tel rapprochement à l’Institut de formation ?

Les réponses à ces questions sont importantes car elles détermineront les modalités d’entrée des instituts dans le système universitaire. Soit cette entrée est faite a minima, en conservant le lien hospitalier « protecteur » mais également réducteur car lié à un fonctionnement qui n’est plus en adéquation avec la conception nouvelle de la gestion des instituts, ou bien cette entrée se réalise en regardant résolument vers l’avant et en intensifiant la collaboration avec l’Université sachant qu’à terme l’intégration au monde universitaire sera inéluctable. Alors, comme il a été fait pour les IUFM, une entrée de plain-pied dans le système universitaire pourrait être envisagée.

 

 

Commentaires
Ajouter un commentaire

Articles Suggérés
Dernières notifications du site
il y a 1 heure
a créé un nouveau document
 
il y a 16 heures
a créé un nouveau document
 
 
a créé un nouveau document
 
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
a créé un nouveau document
 
il y a 2 jours
a créé un nouveau document
 
  • 1/1
Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
UniHA
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux